29/11/2013 17:37

"La prostitution a radicalement changé", d'où le besoin d'une loi, dit Chantal Jouanno

La sénatrice UDI Chantal Jouanno a soutenu vendredi le projet de pénalisation des clients de prostituées, débattu cet après-midi à l'Assemblée nationale, estimant que "la prostitution a radicalement changé" et que "les clients ne peuvent plus s'exonérer de cette réalité".

"La prostitution depuis les années 2000 a radicalement changé : c'était auparavant une prostitution de femmes françaises, aujourd'hui c'est une prostitution à 90% de réseaux, avec des femmes étrangères qui ont été victimes de ces réseaux", a déclaré sur RMC l'ancienne ministre, auteure d'un rapport sénatorial sur le sujet.

"Les clients ne peuvent plus s'exonérer de cette réalité", a-t-elle plaidé, craignant que le débat soit enterré avant qu'il n'atteigne le Sénat.

"Le sujet est difficile, il met en défaut", "gêne tous les partis, mais qui connaissent mal le sujet. Ils ont une vision de la prostitution qui est dépassée", a précisé la sénatrice de Paris.

"Quand on va dans le bois de Vincennes, qu'on voit des personnes qui sont obligées de se prostituer nues, dans l'arrière-bois, est-ce qu'on croit que ces personnes là le font volontairement ? Est-ce qu'on peut dire +je ne savais pas+?", s'est-elle interrogée.

Le stage de rééducation permettrait ainsi "l'apprentissage de cette réalité" : "c'est savoir aussi que, pour beaucoup de femmes, cette prostitution, c'est un viol à répétition", a assuré Mme Jouanno.

Les protestations du syndicat des travailleurs du sexe ? "Est-ce que la loi est faite pour une minorité ou pour protéger une majorité ?". Les possibles atteintes à la vie privée qu'implique cette loi ? "Est-ce que c'est le privé quand on parle de trafic d'êtres humains?", a-t-elle répondu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MABeekman
30/novembre/2013 - 21h10 - depuis l'application mobile

Le , la prostitué(e) et le client sont les derniers maillons de la chaîne, les plus fragile et totalement sans défense. Taxer un client ne modifiera pas et n'inquiéteras pas la chaîne. Ce qui me semble plus utile c'est de s'attaquer au début de la chaîne. Traquer ceux qui font miroiter une belle vie en Europe et donne une somme d'argent aux parents avec de faux messages rassurants. C'est traquer et éradiquer les lieux d'abattage, de mise au pas où qu'ils se situent dans le monde etc.... Activer cette lutte est un acte très courageux et risque de créer beaucoup de remue ménage. Il faut aussi différencier la prostitution forcée de la volontaire et de l'occasionelle.
Je me pose la question suivante; est ce que ces réseaux ne sont pas aussi des sources d'informations sensibles?

Portrait de CYTISE
30/novembre/2013 - 20h13
maylis--85 a écrit :

 

 

C'est une évidence. On ne peut pas aller contre l'esprit du temps. Les prestations sexuelles tarifées ne sont pas prêtes de disparaître à une époque où le sexe est magnifié comme une valeur essentielle.

d'accord ,il faut les encadrer pour eviter les derives et surveiller les conditions sur la sante!!

Portrait de maylis--85
30/novembre/2013 - 16h05
samoa a écrit :
plutôt que faire tout ces bla blas, pour contrôler la prostitution il faut la légaliser, donner un statut, des règles, l'installer dans des maisons closes, et la ce sera la fin des trafics et dérives

 

 

C'est une évidence. On ne peut pas aller contre l'esprit du temps. Les prestations sexuelles tarifées ne sont pas prêtes de disparaître à une époque où le sexe est magnifié comme une valeur essentielle.

Portrait de petit lascar
30/novembre/2013 - 11h03

petite question les hommes politiques auront l'immunité ou seront eux aussi traités comme chaque contribuable ?

Portrait de samoa
30/novembre/2013 - 07h23 - depuis l'application mobile

plutôt que faire tout ces bla blas, pour contrôler la prostitution il faut la légaliser, donner un statut, des règles, l'installer dans des maisons closes, et la ce sera la fin des trafics et dérives

Portrait de NPI
30/novembre/2013 - 06h29
Devil-MayCry a écrit :

Cette radasse a participé à la défaite de monsieur Sarkozy entre les deux tours.

Elle et l'autre pétasse de NKM.

Aucune n'a sa place à droite.

Qu'elles aillent faire les connes sur les plateaux TV, et qu'elles rejoignent cette vache de Bachelot.

Un brin misogyne. Si vous voulez aller dans ce sens, pourquoi ne pas citer également les personnes masculines qui ont contribué à la défaite de Sarkozy ? Car il y en a un certain nombre. Pour gagner, il faut resserer les rangs, ce qui semble vous faire défaut.

Portrait de corl
30/novembre/2013 - 02h09

ce qui me fait rire c est le sens qu ils veulent donner a la loi ..

MAis en temps normal une Prostitué se prends des pv . elle paye des impots ,n ont pas le droit a la secu et autres aventages . etc  

Ils veulent proteger les femmes !!! ouvrez des maisons . Effacez l'erreur de Marthe Richard!!!!

Portrait de Captain Nigo
29/novembre/2013 - 23h41

Cette profession est l'avenir de notre pays: la "pute" fera baisser la courbe du chômage et remonter celle de nos pantalons.

Portrait de snoopy10
29/novembre/2013 - 22h52
thm a écrit :

La société a beaucoup changé,  d'où le besoin de changer les politiques....

Bien dit, j'approuve

Portrait de Crof_12
29/novembre/2013 - 21h09

Comment le sait-elle ?

smiley

Portrait de meganoun
29/novembre/2013 - 18h38

Faire commerce de son corps certes ne doit pas être une partie de plaisir , c'est un métier certainement diificile,  demandant une force de caractère évidente mais  c'est  aussi un métier "utile" face à tant de misère sexuelle chez bien plus d'hommes qu'on ne le pense.

Ainsi demande t'on à une femme qui va à l'usine si elle aime ce qu'elle fait ?!

En conséquence , libre à chacun(e) de disposer de ses charmes et de prendre les risques un jour de le regretter ...Je ne me sens aucun droit de jugement moral ni de véto à ce sujet.

Le seul mal à combattre est bien celui des proxénètes ......car impliquant des femmes obligées à se prostituer souvent dans des conditions sordides.

Pourquoi alors tant d'énergie  à vouloir pénaliser un client (qui plus est combat perdu d'avance...Ce métier est bien le plus "vieux" au monde ) alors qu'il faudrait en déployer dix fois plus vers ceux qui exploitent des femmes .....C'est vraiment abérrant comme situation.Débile comme raisonnement...

Pire cette chasse au client ne ferait que rendre les conditons de vie de ces femmes exploitées encore plus sordides, obligées de toutes façons par leurs tortionnaires à se vendre d'une façon ou d'une autre...

Portrait de wamport
29/novembre/2013 - 18h35 - depuis l'application mobile

Jouano la mère la vertu qui ferait mieux de balayer devant sa porte...

Portrait de phfr
29/novembre/2013 - 17h45

Les politiques en dehors de la réalité et après ils se demandent pourquoi le peuple ne les supportes plus ......la réponse ???? Ouverture de maison clause règlementé puis chasse a toute autre prostitution simple et efficace trop simple pour nos politiques HELAS ….

Portrait de bertrandd bertrandd
29/novembre/2013 - 17h44

Le rendez-vous des têtes d'oiseau....

Les plus vus