30/09/2009 17:53

La CGT du Livre appelle à un arrêt de travail au Parisien

La CGT du Livre a appelé mercredi, dans un communiqué, à un arrêt de travail au Parisien, à la suite d'un problème de gestion du personnel à l'imprimerie du quotidien en région parisienne.

Cet appel pourrait entraîner des perturbations dans la parution du quotidien jeudi matin, a précisé à l'AFP Marc Noguez, secrétaire général du syndicat du Livre (SGLCE). Des arrêts de travail avaient déjà eu lieu mardi soir, à la suite d'un problème de remplacement d'un poste, a-t-il précisé.

Certains départements n'ont pas été livrés, selon la direction.

Cet appel n'est pas lié au licenciement d'une partie de l'équipe dirigeante de la rédaction du Parisien/Aujourd'hui en France survenu la semaine dernière.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de captain flam
1/octobre/2009 - 09h11

et j'ajoute que les rares patrons qui on voulu faire imprimer leur journaux dans des imprimeries non "agréees " on du faire face a des interventions de casseurs plutot musclées

Portrait de captain flam
1/octobre/2009 - 09h08

la cgt du livre est un etat dans l'etat elle a si bien fait que l'on se rend compte ou en est la presse Française aujourd'hui continuez vous etes sur la bonne voie dans 10 ans il n'y aura plus de presse des irresponsables qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, j'ai su ce que c'etait de perdre une journée de vente de quotidien LAMENTABLE

Portrait de noelletess
30/septembre/2009 - 23h08

C'est vraiment très bête comme initiative, de la part des syndicats. Tout le monde sait que le Parisien est limite sur le plan financier et ils en remettent une couche. Ils veulent quoi ? Une fermeture complète pour liquidation judiciaire ?
C'est cela défendre les intérêts des employés ?

Portrait de Adriien
30/septembre/2009 - 19h50

Ce matin déja chez le marchand de journaux à coté de chez moi à Alfortville (94), le journal "Le Parisien" n'était pas en vente. Ce n'était pas le seul. Il manquait aussi "La Tribune", "France Soir", "Le Monde" et "Les Echos".
Il y a juste "Le Figaro", "L'humanité et "Libération" de disponible.
Il y avait une grève apparemment.

Les plus vus