22/11/2013 10:06

Christine Kelly réunit au CSA des ministres et patrons de chaînes pour lutter contre l'obésité

Le CSA a signé jeudi une seconde charte alimentaire avec les télévisions, les producteurs et les annonceurs, en présence de plusieurs ministres, afin de promouvoir une alimentation équilibrée à la télévision.

La première charte, signée en 2009 pour 5 ans, réunissait 19 chaînes avec 8 engagements. La nouvelle, étendue à l'outre-mer, comprend 14 engagements et concerne 36 chaînes, car l'ont rejointe les nouvelles chaînes de la TNT, ainsi que les télévisions ultra-marines et les télévisions locales.

La portée des engagements de la charte est désormais étendue aux sites internet des chaînes et à leurs services de télévision de rattrapage.

Les chaînes se sont engagées à diffuser 587 à 753 heures de programmes qui promeuvent une bonne hygiène de vie, notamment dans les programmes jeunesse. Les émissions retenues au titre de la charte font toutes référence au site du ministère de la Santé "mangerbouger.fr", désormais très reconnu. Les chaînes s'engagent, comme en 2009, à inclure des messages sanitaires dans les publicités alimentaires concernées par la charte.

"Les téléspectateurs et les auditeurs accordent à juste titre une importance croissante aux enjeux de lutte contre l'obésité et, plus largement, de promotion d'une alimentation équilibrée et d'une activité physique régulière", a déclaré Olivier Schrameck, président du CSA (Conseil supérieur de l'audiovisuel), lors de la signature de cette nouvelle charte.

"Cette démarche conventionnelle a permis, nous nous en souvenons, d'éviter le durcissement de la réglementation de la publicité en faveur des produits alimentaires dans les programmes jeunesse", a-t-il ajouté.

Cette signature a eu lieu en présence d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Valérie Fourneyron, ministre des Sports et de la Jeunesse, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et Victorin Lurel, ministre des Outre-mer. Autres partenaires, le ministère des Affaires sociales et de la Santé et le ministère de l'Education nationale.

Les grands patrons de chaîne, Nonce Paolini, Rémy Pflimlin, Bertrand Méheut, Nicolas deTavernost, et Jean-Paul Baudecroux étaient également présents autour de Christine Kelly, qui a été félicitée pour ses capacités à fédérer autour d'un sujet difficile. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
1/décembre/2013 - 04h47

Sympa cette idée

Portrait de Flivia44
26/novembre/2013 - 06h41
cejuste a écrit :

C'est Pépère qui est visé ? :party:

smiley

Portrait de Flivia44
26/novembre/2013 - 06h41

Il est grand temps d'agir

Portrait de Laurent93
23/novembre/2013 - 08h11 - depuis l'application mobile

Ça serait bien s'il imposaient des programmes de qualité car le genre d émission comme Allo Nabilla, Secret Story, Les anges de la téléréalité, l'île de la vérité ça n'aidera pas non plus la jeunesse.

Portrait de clara
22/novembre/2013 - 13h29

C'est elle qui reçoit les ministres ! alors là je veux bien les recevoir aussi et leur dire ce que je pense de mon pays !

Les plus vus