06/01/2013 15:26

En Afghanistan, les rappeuses tentent de plus en plus de faire entendre leurs voix


5

"Si le rap est une façon d'exprimer sa misère, alors nous les Afghans avons beaucoup à dire", assure Soosan Firooz, première rappeuse d'Afghanistan qui déboulonne les codes d'une société conservatrice minée par trois décennies de guerre.
Vêtue d'un jean et d'un long manteau en cuir, un foulard autour de la tête, la jeune femme de 23 ans s'est lancée dans le rap pour dénoncer les conditions des femmes dans son pays, encore victimes de viols et d'abus malgré des progrès réalisés depuis la chute des talibans en 2001.
"Mes chansons évoquent les souffrances des femmes de mon pays, les peines et les atrocités infligées par la guerre", confie-t-elle à l'AFP dans les bureaux d'un petit studio local où elle enregistre son album dont la diffusion du premier extrait "Naqis-Ul Aql" - Dérangée - est prévue ce mois-ci.
Rien ne semblait pourtant destiner cette réfugiée à une carrière musicale. Ses parents, un père fonctionnaire et une mère illettrée, avaient fui le pays au début des années 90 pour gonfler les camps au Pakistan voisin, puis en Iran, pays où environ sept millions d'Afghans au total s'étaient réfugiés.
Après l'invasion de l'Afghanistan en 2001 par une coalition menée par les Etats-Unis, la famille de Firooz est rentrée au bercail. Adolescente, Soosan a commencé à tisser des tapis pour survivre et a découvert une nouvelle passion : le rap.
Ce genre est souvent associé aux jeunes des ghettos américains et aux cités françaises, dont les vies peuvent paraître bien paisibles au regard de celles de millions d'Afghans marqués au fer rouge par la guerre et l'exil.
Montrer la vie des Afghans et en particulier celle des femmes, "c'est la raison pour laquelle j'ai voulu devenir une rappeuse", explique Soosan qui pioche dans ses propres expériences.
Dans la chanson "Nos voisins", elle revient sur cet exil forcé. "Que nous est-il arrivé dans le pays voisin? Nous sommes devenus les +sales Afghans+. Dans leurs boulangeries on nous poussait à la fin de la queue", chante-t-elle. "Nous étions perdus, enterrés".
"Des balles, des roquettes, des tirs d'artillerie ont plu sur nos têtes, nos récoltes ont été brûlées, nos arbres asséchés... Nous avions soif et avons bu nos larmes. Nous sommes allés en Europe aspirant à une vie meilleure, mais avons abouti dans des camps pourris", entonne-t-elle encore.
Des milliers d'Afghans avaient risqué leur vie pour émigrer clandestinement en Europe, mais s'étaient retrouvés dans des camps de réfugiés des années durant.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de dolphins
Vote: 
3
Snoc xua trom a écrit :

Profitez en les filles car en 2014 c'est retour au grillage obligatoire.

N'importe quoi


Portrait de dolphins
Vote: 
3

Diam's peu aller la bas smileysmiley


Portrait de jojo598
Vote: 
2.40909

si c'est pour faire du rap, autant continuer d'interdire les radios comme du temps des talibans expldr


Programme TV

TF1
Johnny : la soirée événement
20:55
(Divertissement)
FRANCE 2
Roberto Alagna, le grand show
20:50
(Divertissement)
FRANCE 3
Entre vents et marées
20:45
(Telefilm)
CANAL +
Zulu
20:55
(Film)
FRANCE 5
Échappées belles
20:35
(Magazine)
Nouvelle-Calédonie : les îles du bout du monde
M6
Perception
20:50
(Série/Feuilleton)
Caléidoscope
D8
Longmire
20:50
(Série/Feuilleton)
Dans la tourmente
W9
Les Simpson
20:50
(Série/Feuilleton)
La bataille de Noël
TMC
Downton Abbey
20:50
(Série/Feuilleton)
La succession
NRJ12
Merlin
20:50
(Série/Feuilleton)
Merlin et le jeune druide

Top 15 des membres du jour

1
Milie01 - (36 commentaires)

2
Soso87 - (28 commentaires)

3
Eclipse - (26 commentaires)

4
karyne75 - (22 commentaires)

5
Celya30 - (21 commentaires)

6
DarkAngel - (21 commentaires)

7
Elise - (18 commentaires)

8
Koro - (18 commentaires)

9
Cyrius - (17 commentaires)

10
Vannes56 - (17 commentaires)

11
Steph38 - (17 commentaires)

12
thierry_70 - (15 commentaires)

13
Magnoliadu33 - (13 commentaires)

14
zack maurice - (11 commentaires)

15
Caramella - (9 commentaires)


Haut de la page