04/01/2013 15:37

L'ancien ministre Gilles de Robien jugé mardi après la mort d'un jeune sur un chantier en 2002

L'ancien ministre et maire d'Amiens Gilles de Robien doit comparaître mardi pour homicide involontaire devant le tribunal correctionnel d'Amiens, plus de dix ans après la mort d'un jeune sur un chantier d'insertion de la ville, a-t-on appris aujourd'hui de sources judiciaires.

Le 22 février 2002, Hector Loubota, 19 ans, employé en contrat emploi solidarité, travaillait à la réfection d'un mur, sur le chantier de la citadelle des quartiers nord d'Amiens, lorsque, sous l'effet du vent et de la pluie, un pan du mur s'effondrait sur son crâne, le tuant sur le coup.

L'avocat de la famille Loubota incrimine l'absence d'enquête technique préalable sur la sécurité du chantier. Un procès avait déjà eu lieu en juillet 2009, lors duquel un cadre de la mairie d'Amiens avait été relaxé. A l'origine de cette relaxe et, incidemment, de la comparution de Gilles de Robien, une lettre produite à l'audience. L'adjoint à l'urbanisme y faisait part à son maire d'une proposition d'expertise de l'architecte en chef des Bâtiments de France, annotée par M. De Robien, qui déclinait cette proposition. "Ce courrier, qui apparaît opportunément pour dédouaner le lampiste, établit la responsabilité directe de Gilles de Robien", estime Me Benjamin Sarfati, avocat de la famille de la victime.

Pour lui, cette pièce "établit qu'il était décisionnaire" de toute demande d'expertise, dont l'absence a "causé la mort d'Hector". "Ce n'est jamais le maire d'Amiens qui décide ou pas s'il y a lieu à une mesure d'expertise. Toutes ces choses là sont faites en amont par les services spécialisés, les services techniques de la ville", rétorque Me Hubert Delarue, avocat de l'ancien édile. Pour lui, l'architecte des bâtiments de France n'a formulé que des "recommandations d'ordre architectural et d'ordre esthétique".

"Lorsqu'une pièce comme ça surgit, quand on est devant une juridiction normale, dans une affaire normale, le parquet demande au président un supplément d'information", s'étonne Me Sarfati. La famille souhaite une condamnation "symbolique" de l'ancien maire : "on ne souhaite pas scalper Gilles De Robien, mais qu'il y ait un responsable", conclut Me Sarfati, pour qui ce dernier avait au moins une "responsabilité passive".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
13/janvier/2013 - 11h12
Cyrius a écrit :

10 ans !!!! La justice est lente

Ce n'est pas nouveau

 

Portrait de Flivia44
13/janvier/2013 - 11h11

Tiens on l'avait perdu de vu

Programme TV

TF1
Esprits criminels
21:00
(Série/Feuilleton)
Une pulsion animale
FRANCE 2
Meurtres au paradis
20:55
(Série/Feuilleton)
Erreur sur la personne
CANAL +
El marginal
21:00
(Série/Feuilleton)
Rapports de force
FRANCE 5
Nicolas Le Floch
20:50
(Série/Feuilleton)
Le crime de l'hôtel Saint-Florentin
M6
L'amour est dans le pré
21:00
(Téléréalité)
C8
The Expatriate
21:00
(Film)
NT1
Appels d'urgence
21:00
(Magazine)
Pompiers des Bouches-du-Rhône
NRJ12
Crimes
20:55
(Magazine)
Spéciale le mystère Turquin
HD1
À 10 minutes de la plage
21:00
(Téléfilm)
6TER
Encore toi !
21:00
(Film)
CHERIE 25
Le distrait
20:55
(Film)
ARTE
Amistad
20:50
(Film)
RMC DECOUVERTE
Americars : pièces détachées
20:50
(Téléréalité)
NUMERO 23
Révélations
20:55
(Magazine)
Système D et bons plans : les rois de la débrouille