19/11/2012 18:05

Une étude commandée par Free Mobile assure que son arrivée a créé entre 16.000 et 30.000 emplois

Une étude menée par deux universitaires à la demande d'Iliad, la maion mère de l'opérateur Free Mobile, affirme que l'entrée de l'opérateur sur le marché français a libéré du pouvoir d'achat pour les Français qui, en consommant davantage, ont permis de créer entre 16.000 et 30.000 emplois.

Cette étude paraît peu après la mise en cause par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, puis par la députée socialiste Corinne Erhel, de l'arrivée d'un quatrième opérateur dans les difficultés que rencontre le secteur des télécoms, notamment en terme de destruction d'emplois.

L'arrivée d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile en janvier 2012 "a fortement bénéficié aux consommateurs", en libérant "plus de 1,7 milliard d'euros de pouvoir d'achat en France", estiment les deux économistes auteurs de l'étude, Augustin Landier, professeur à la Toulouse School of Economics, et David Thesmar, professeur à HEC Paris.

"La hausse de la consommation qui en découle est une source de créations d'emplois dans les autres secteurs de l'économie, dans une fourchette allant de 16.000 à 30.000 nouveaux emplois créés en France", ajoutent-ils.

De plus, "l'entrée de Free ne décourage pas l'investissement dans le secteur de la téléphonie mobile", assurent encore les deux économistes. Au contraire, elle "semble inciter les opérateurs historiques à investir pour offrir à leurs clients des services nouveaux".

MM. Landier et Thesmar observent, en particulier, "un basculement accéléré vers la 4G", la nouvelle norme de téléphonie mobile permettant de bénéficier d'un débit internet sur un téléphone mobile équivalent à celui d'une ligne fixe très haut débit.

Free Mobile a imposé un nouveau niveau de tarifs à la profession en proposant une offre à moins de vingt euros, sur laquelle ses concurrents ont été obligés de s'aligner dans un premier temps, avant de réussir à proposer des offres se différenciant par leurs services, notamment avec la 4G.

Mais si les trois opérateurs installés ont réussi à reconquérir leur clientèle après avoir connu une forte hémorragie dans un premier temps, les tarifs ont durablement baissé et cela se fait sentir sur leurs chiffres d'affaires.

Dans la foulée du lancement de Free, Bouygues Telecom a annoncé un plan de départs volontaires concernant 556 postes comme SFR, qui doit le chiffrer d'ici fin novembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
27/novembre/2012 - 00h06
caramelus a écrit :

mouai!!..... chez free depuis toujours no problème comme beaucoup des utilisateurs:)

smiley

Portrait de Flivia44
27/novembre/2012 - 00h05
jarod26 a écrit :

chez free on nous dit pas tout :O

Roumanoff sort de ce corps

Portrait de Flivia44
27/novembre/2012 - 00h04
HoubaHoubaHop a écrit :

Après de longues années d'abus et comme pour Internet, Free a forcé les opérateurs mobiles à moins nous arnaquer par des tarifs carrément prohibitifs. ;)

smiley

Portrait de Flivia44
27/novembre/2012 - 00h00

C'est  une partie visible de l'iceberg

Portrait de pichardie
20/novembre/2012 - 08h46 - depuis l'application mobile
jarod26 a écrit :

chez free on nous dit pas tout :O

Oui et ils ne couvrent pas tous le téritoire.

Portrait de caramelus
19/novembre/2012 - 21h57
mecbreizh a écrit :

L'arrivee de Free dans le secteur de la telephonie fut une catastrophe, pertes d'emplois, promesses non tenues de la part de free concernant l'offre, qui n'est ni plus ni moins qu'une offre de plus à bas prix qui vampirise le réseau Orange. Pour ma part je suis en Freebox depuis presque 1 an, pas une seul fois je n'ai réussi à visionner une vidéo sur mon pc sans coupure toutes les 30 secondes... je ne suis pas le seul, de plus en plus résilient tout comme moi pour retrouver un confort d'utilisation en rapport avec les attentes actuelles.

mouai!!..... chez free depuis toujours no problème comme beaucoup des utilisateurssmiley

Portrait de mecbreizh
19/novembre/2012 - 21h27

L'arrivee de Free dans le secteur de la telephonie fut une catastrophe, pertes d'emplois, promesses non tenues de la part de free concernant l'offre, qui n'est ni plus ni moins qu'une offre de plus à bas prix qui vampirise le réseau Orange. Pour ma part je suis en Freebox depuis presque 1 an, pas une seul fois je n'ai réussi à visionner une vidéo sur mon pc sans coupure toutes les 30 secondes... je ne suis pas le seul, de plus en plus résilient tout comme moi pour retrouver un confort d'utilisation en rapport avec les attentes actuelles.

Portrait de j00mm
19/novembre/2012 - 20h48

Pour que les 1,7 milliards de pouvoir d'achat se transforme en emploi encore faut-il qu'il soit dépensé, et en plus dépensé dans des produits français. Bref, ce n'est pas gagné. Et je ne parle pas du pouvoir d'achat des salariés des autres entreprises...

Les plus vus