16/11/2012 10:13

Morandini Zap/Olivier Besancenot: "Si la rue ne se réveille pas en France, on va manger sévère"

Hier, le magazine de France 5 "C dans l'air" s'intéressait à l'austérité. Les journalistes de l'émission se sont rendus dans une manifestation afin d'avoir le sentiment des salariés. 

Parmi les personnes présentes : Olivier Besancenot. "On est en train de nous annoncer qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses de l'Etat mais, comme par miracle, on peut faire 20 milliards de cadeaux, d'argents publics au patronat, a déclaré le fondateur du NPA. Donc, il y a une contradiction. Si la rue ne se réveille pas en France, je vais vous dire quelque chose, on va manger sévère". 

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fyfy77
17/novembre/2012 - 05h59 - depuis l'application mobile

Il oublie trop fréquemment ce postier que sans patron qui aura au préalable investit quelques capitaux, il n'y aurait pas d'entreprise et donc pas de salariés embauchés. En fonction du statut juridique de l'entreprise, certains patrons n'ont pas le droit au chômage si leur société s'effondre. DONC, leur but est-il vraiment de voir s'effondrer leur bien ?

Portrait de solveigh
16/novembre/2012 - 16h29
Rose Well a écrit :

 

Besancenot à voté Hollande pour éviter Sarkozy, qui aurait appliqué la même politique en encore plus dur. Il n'est en rien responsable du virage à droite du président. Il pouvait certes s'en douter, mais quand tu es de gauche et que tu as le choix entre un mec qui fera peut-être une politique de droite ou un autre qui fera surement une politique de droite, ben tu votes pour celui qui te laisse une infime chance...

Assez d'accord sauf que je nuancerais un peu en disant "quand tu es de gauche et que tu as le choix entre un mec qui fera une politique de droite xénophobe ou un autre qui fera juste une politique de droite".

Portrait de Poudding
16/novembre/2012 - 14h03

Parce que si la rue se réveille on va pas manger sévère peut être ?

On n'est plus en 1789 Monsieur Besancenot !

Portrait de loubich76
16/novembre/2012 - 13h12

ils ont votés pour qui?ces branquignols!!

Portrait de Rose Well
16/novembre/2012 - 12h25
patresse a écrit :

la rue n'a rien change a la situation en grece  

 

Pour l'instant... j'ai l'impression que sous 6 mois - 1 an, on aura, dans pas mal de pays du sud une souffrance telle qu'une révolution ne sera tout simplement plus évitable. Qu'en sortira t'il ? Je n'en sais rien, rien de bon à court terme c'est sûr, mais ce qui est tout aussi sûr, c'est que la situation est prète à exploser.

 

Quand tu vois qu'au Portugal le 1er ministre conseille à son peuple de se casser au Brésil, en Angola ou au Mozambique (un peu comme si Hollande nous conseillait de partir au Quebec, au Maroc et au Sénégal!), tu vois une société dans un état de délitement tel que tout devient possible à tout moment.

 

Ce sera une éteincelle qui mettra le feu. Un peu comme l'immolation de ce jeune tunisien qui a sonné le début de la révolution Tunisienne. La, ce sera pareil. La situation est mure, manque que l'incident déclencheur... qui ne saurait hélas tarder !

Portrait de Rose Well
16/novembre/2012 - 12h20
Pokovitch a écrit :
Besancenot il parle beaucoup mais c'est tout, il a voté Hollande, et bien voilà, la France va s'enfoncer dans la merde. À lui et aux socialos de manger sévère pas à nous de subir leurs conneries

 

Besancenot à voté Hollande pour éviter Sarkozy, qui aurait appliqué la même politique en encore plus dur. Il n'est en rien responsable du virage à droite du président. Il pouvait certes s'en douter, mais quand tu es de gauche et que tu as le choix entre un mec qui fera peut-être une politique de droite ou un autre qui fera surement une politique de droite, ben tu votes pour celui qui te laisse une infime chance...

Les plus vus