14/11/2012 09:33

Manuel Valls regrette ses propos sur le terrorisme ... mais ne s'excuse pas

Manuel Valls est revenu ce matin sur BFM TV sur sa phrase choc hier à l'Assemblée : "le retour du terrorisme, c'est vous".

Manuel Valls a fait part de ses regrets, sans toutefois présenter d’excuses officielles.

"Dans le chaudron de l’assemblée nationale, on peut être emporté par le verbe. Et je le regrette, bien évidemment", a déclaré le ministre de l’Intérieur. 

Et d'ajouter: "Je reproche à la droite d’instrumentaliser en permanence les questions de sécurité pour diviser notre pays. Mais je dois m’appliquer ce reproche."

La droite n'est "évidemment pas" responsable du retour du terrorisme en France, a-t-il poursuivi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nicolas_44
14/novembre/2012 - 16h44

Quelle honte! J'ai honte du gouvernement qui nous gouverne! 

Portrait de cheveuenquat
14/novembre/2012 - 14h37
Marco75 a écrit :

Moi jl'aimais bien Valls, c'était le seul ministre qui avait l'air valable...mais là, ne pas s'excuser après s'être emporté comme il l'a fait, ça prouve une certaine fierté mal placé, et pour un politique que tout le monde voyait comme potentiel chef de l'état dans quelques années, ça fait tâche...et ça laisse songeur

c'est exactement ce que je pense!

Portrait de cast
14/novembre/2012 - 12h24

Il a surtout peur pour son image qui a été sérieusement écornée par ses accusations gravissimes et inédites en politique. Dommage ! ce social démocrate comme il aime à se définir , rocardien et blairiste avait plus d'un atout pour réunir les centres, une petite partie de la droite modérée et l'aile droite du PS. Ces nombreuses prises de positions comme celles des 35 h qu'il voulait déverrouiller (2011) , la TVA sociale pour laquelle il était favorable en échange d'une baisse des cotisations sociales sur les salaires , contre la dépénalisation du cannabis (2009), favorable aux quotas d'immigration , favorable au contrôle de la Commission Européenne sur les budgets nationaux (201smiley , plaide également pour la durée des cotisations pour fixer l'âge de la retraite et l'alignement des régimes spéciaux de retraite sur le régime national. Une polémique en 2009 , dans sa ville d' Evry sur une déclaration qu'il aurait faite sur la composition des habitants de sa ville ... Homme discipliné ou opportuniste ? L'avenir nous le dira !

Portrait de romu09
14/novembre/2012 - 10h12
LoLa a écrit :

@ChristAFMC

J'entends bien vos arguments mais je ne suis pas convaincue.

La priorité de l'ancien gouvernement etait la politique du chiffre, de l'expulsion (inutile) , des "yaka"....

On a preferé eliminer la police de proximité comme à Toulouse ou la police avait fait un excellent travail....

Le resultat : des foyers communautaristes qui se sont developpés et l'affaire Merah, dont les revelations montrent un manquement grave de la part de Gueant et consorts.

Valls a perdu son sang froid ?

Pas du tout, certes il a été violent mais à un moment faut marcher dans la fourmiliere et savoir se remettre en question à droite.

 

Tu es bien naïve en pensant que la politique du chiffre est finie depuis l'arrivée de valls

Portrait de france66
14/novembre/2012 - 09h53
LoLa a écrit :

Sur le fond il parfaitement raison, meme si la forme est un peu violente..

Ca permet de reveiller une pale opposition.

:bigsmile:

ca permet aussi de réveiller tous ces endormis sur leur banc, enfin de l'action !

Les plus vus