13/11/2012 10:29

Le nouveau PDG du New York Times arrive, fragilisé par la crise à la BBC

Fragilisé par le scandale qui secoue la BBC qu'il a dirigée pendant huit ans, mais fermement soutenu par les dirigeants de sa nouvelle maison, le PDG du New York Times Mark Thompson a pris ses fonctions lundi à New York.

Le directeur de la publication Arthur Sulzberger Jr, a dans un message au personnel, salué lundi ses qualités pour "diriger alors que nous poursuivons notre transformation numérique, renforçons notre croissance à l'international, poussons notre productivité et introduisons de nouvelles technologies".

"C'est ce qu'il a fait à la BBC en tant que directeur général", a souligné M. Sulzberger, sans faire allusion à la crise qui s'est encore aggravée lundi au sein du groupe audiovisuel britannique, avec la mise en congé pour une durée indéterminée de sa directrice de l'Information, Helen Boaden, et de son vice-directeur Stephen Mitchell.

"Tous ceux qui ont rencontré Mark (...) admirent ses idées, ses compétences et sa vision pour l'avenir à long terme de l'entreprise", a insisté M. Sulzberger.

M. Thompson, 55 ans, nommé en août dernier à la tête du New York Times, a de son côté déclaré à la chaîne britannique ITV qu'il était "comme beaucoup de gens très attristé" par la crise à la BBC, mais a assuré que cela "n'affecterait en aucune manière" son nouveau travail.

Il a affirmé qu'il n'avait rien à se reprocher dans le scandale Jimmy Savile, du nom d'un ancien animateur vedette de la BBC décédé à 84 ans, accusé d'avoir agressé sexuellement jusqu'à 300 enfants et adolescents pendant quatre décennies.

La BBC est accusée par ses critiques d'avoir étouffé une enquête portant sur ces accusations l'an dernier.

Le New York Times consacrait encore lundi un grand article à cette affaire.

M. Thomson a affirmé qu'il n'avait rien su, ni de l'enquête menée pour l'émission vedette "Newsnight", ni de la décision de ne pas la diffuser.

C'est une autre chaîne britannique, ITV, qui a finalement brisé le tabou début octobre.

"Mark nous a dit précisément ce qui s'était passé dans cette affaire et je suis heureux qu'il n'ait joué aucun rôle dans la déprogrammation de cette enquête", a déclaré le 24 octobre M. Sulzberger Jr.

Mais certains n'ont pas caché leur réticence.

"Espérons que sa confiance en Thompson soit méritée", écrivait ainsi le 29 octobre Joe Nocera dans un éditorial intitulé "Est-ce l'homme qu'il faut pour ce poste?"

Outre les deux mises à l'écart annoncées lundi à la BBC, le remplaçant de M. Thompson, George Entwistle a démissionné samedi dernier. Plusieurs enquêtes internes sont en cours pour savoir pourquoi l'émission consacrée aux agissements de Jimmy Savile a été déprogrammée fin 2011.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
20/novembre/2012 - 00h19
Karyne75 a écrit :

Il n'aurait pas du accepter le pauvre

Il va galérer

Portrait de Flivia44
20/novembre/2012 - 00h18
Milie01 a écrit :

Il en aura besoin

smiley

Portrait de Flivia44
20/novembre/2012 - 00h18

ça va être difficile pour lui

Les plus vus