08/11/2012 13:36

Mathieu Riboulet reçoit le prix Décembre pour "Les oeuvres de Miséricorde"

Mathieu Riboulet a reçu aujourd'hui le prix Décembre pour Les oeuvres de Miséricorde (aux Editions Verdier), récit sur la mémoire héritée des conflits du XXe siècle, multipliant les joutes sexuelles à Cologne ou à Berlin pour "suivre l'Histoire à la trace sur des corps d'hommes allemands".

Le romancier a obtenu 6 voix au 3e tour contre 6 à Christine Angot pour Une semaine de vacances (aux Editions Flammarion). 

Le président du jury Charles Dantzig a alors proposé un 4e tour que les jurés ont refusé.

Le président a alors fait prévaloir sa double voix, comme l'y autorise le règlement du prix, en faveur de Mathieu Riboulet.  

En 2011, le Prix Décembre avait couronné ex-aequo deux lauréats, pour la première fois de son histoire: Jean-Christophe Bailly pour Le Dépaysement : voyages en France (aux Editions du Seuil) et Olivier Frébourg pour Gaston et Gustave (aux Editions Mercure de France).

Dans son livre, Mathieu Riboulet, né 15 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, s'interroge sur ce qu'il reste aujourd'hui de ces guerres qui, en 1870, 1914 et 1939, ont opposé la France à l'Allemagne: "Que faire de tous ces morts ? Où vivre ? Comment s'aimer ?"

Dans les saunas et les back-rooms d'Outre-Rhin, le narrateur choisit l'itinéraire des corps pour rencontrer l'homme allemand, trame narrative d'une réflexion sur l'Histoire, l'art ou la violence.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
17/novembre/2012 - 05h44
Milie01 a écrit :

Je ne le connais pas mais félicitations !

Au moins je ne suis pas le seul

Portrait de Koro
17/novembre/2012 - 05h44

Félicitations mais je ne le connais pas

Les plus vus