07/11/2012 12:07

L'éditeur britannique Pearson dément vouloir vendre le "Financial Times"

L'éditeur britannique Pearson a démenti des informations de presse indiquant qu'il envisageait de vendre le quotidien des milieux d'affaires Financial Times. "Nous avons dit de nombreuses fois que le FT était une entité de valeur et valorisée au sein de Pearson", a indiqué un porte-parole du groupe dans un communiqué diffusé dans la nuit de mardi à mercredi.

"Il n'est pas dans nos habitudes de répondre aux rumeurs, aux spéculations ou aux informations de presse sur notre portefeuille (d'activités) mais cet article de Bloomberg est faux", a-t-il ajouté.

L'agence d'information financière Bloomberg a affirmé, en citant des sources proches du dossier, que Pearson envisageait une vente du FT et avait décidé de prendre en considération des offres de rachat du quotidien de la City.

A la Bourse de Londres, Pearson était en hausse de 2,04% à 1.265,28 pence mercredi matin vers 10H00 GMT, dans un marché en hausse de 0,39%.

Les spéculations sur une vente du FT ont été relancées alors que la directrice générale de Pearson, Marjorie Scardino, doit quitter son poste à la fin de l'année après 16 ans passés à la tête du groupe. Elle sera remplacée par John Fallon, un haut dirigeant du groupe.

Pearson et l'allemand Bertelsmann ont annoncé le 29 octobre un accord afin de rapprocher leur maison d'édition respective Penguin et Random House pour créer un géant mondial de l'édition en langue anglaise.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus