07/11/2012 09:49

Un Américain parle d'Obama avant d'être exécuté en pleine soirée électorale

Un Américain a été exécuté mardi soir dans l'Oklahoma (sud) en pleine soirée électorale, et ses dernières paroles ont été consacrées à la "course serrée" à la Maison Blanche, qui a finalement vu la victoire de Barack Obama, a-t-on appris auprès des autorités pénitentiaires.

Garry Thomas Allen, dont l'exécution avait été reportée par trois fois, a été déclaré mort par injection létale à 18H10 locales (23H10 GMT), un peu moins d'une heure avant la clôture des bureaux de vote dans cet Etat.

"Obama a gagné deux des trois comtés" de l'Oklahoma, avait déclaré le condamné peu avant le début de l'exécution, "cela va être une course très serrée", avait-il commenté, selon ses propos rapportés à l'AFP par le porte-parole des autorités pénitentiaires, Jerry Massie.

Le condamné, âgé de 56 ans, a semblé ensuite surpris que l'exécution ait lieu, a ajouté ce porte-parole.

Garry Allen avait été condamné à mort pour le meurtre en 1986 de la mère de ses deux jeunes enfants, âgée alors de 24 ans, qui venait de le quitter. Il avait perdu un oeil dans un échange de tirs avec un officier de police qui tentait de l'arrêter peu après le meurtre.

Ses avocats avaient plaidé en vain l'irresponsabilité pénale pour cet homme, qui avait été hospitalisé pour des problèmes psychologiques, et à la longue histoire d'alcoolisme et de drogue, lors de plusieurs recours devant la justice. La Cour suprême a rejeté son ultime appel mardi.

C'est le cinquième détenu exécuté cette année en Oklahoma, le 36e aux Etats-Unis, selon le Centre américain d'information sur la peine capitale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus