06/11/2012 16:40

Morandini Zap/Eric Naulleau: "Le livre de Christine Angot? Un porno à la portée des caniches"

Demain, l'Académie Goncourt décernera son prix littéraire à l'un des quatre finalistes : Patrick Deville, Jérôme Ferrari, Linda Lê et Joe Dicker. 

Aujourd'hui, Eric Naulleau était l'invité d'Audrey Crespo-Maro sur LCI. Le critique littéraire est revenu sur les prix littéraires et a donné son avis sur Christine Angot qui vient de sortir "Une semaine de vacances". 

"Ca aurait été intéressant de donner le Goncourt à Angot. Mais Angot, c'est le porno à la portée des caniches" a lâché Eric Naulleau. 

Avant d'ajouter : "Ca aurait été un happening artistique parce que c'est zéro d'un point de vue littéraire. Vu qu'elle ne vendait plus un livre, elle s'est dit : revenons à mon métier de base, l'inceste. Je pense que ça émeut quelques ménagères de moins de 50 ans".

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
15/novembre/2012 - 00h35
have a good day a écrit :

ben chroniqueur chez Ruquier, c'est un même métier non ?

ça gagne bien sa vie

Portrait de Koro
15/novembre/2012 - 00h34
C rof a écrit :

Il faut bien aussi avouer qu'il est en promo pour son propre bouquin et qu'il a absolument le même discours sur tous les plateaux, télés ou radios...

C'est aussi son fonds de commerce !

;)

smiley

Portrait de Koro
15/novembre/2012 - 00h34

Alors lui il n'a pas la langue dans sa poche

Portrait de Esdeline
7/novembre/2012 - 10h50
avreidir a écrit :

Dans ce concert de louanges, j'ose dire que moi, je ne peux pas saquer Naulleau. Tant qu'il n'était que chroniqueur et sniper chez Ruquier, ça pouvait aller mais depuis qu'il a ses propres émissions, et en particulier la présentation de Ca balance à Paris, je trouve qu'il est devenu d'une suffisance incroyable, c'est Monsieur "j'ai toujours raison quoique vous en pensiez" il ne respecte même pas le devoir de réserve du passeur de plats. Il arriverait presque à me faire apprécier Caron aujourd'hui.

Enfin...Merci de l'avoir dit. Je suis entièrement d'accord avec vous.

Portrait de ARTISAN3
7/novembre/2012 - 09h38

Très déçue de son intervention samedi soir chez Ruquier. Il est prétentieux, a été d'une impolitesse incroyable pour son collègue journaliste, avec des tacles débiles à son encontre, il n'a pas fait preuve de professionnalisme. Malgré son air suppérieur il est vraiment con.

Portrait de ouganda
7/novembre/2012 - 09h28

Pour info, il paraphrase là Céline : "L'amour, c'est l'infini à la portée des caniches".

Portrait de parisino
6/novembre/2012 - 17h39
have a good day a écrit :

ben chroniqueur chez Ruquier, c'est un même métier non ?

 

chroniqueur ce n'est pas leur métier initial! Caron donne son avis de journaliste, Nolleau d'éditeur...

Portrait de parisino
6/novembre/2012 - 17h03

Nolleau est éditeur à la base, Caron journaliste, ils n'ont pas le même métier

Les plus vus