04/11/2012 15:34

USA: Les candidats vont utiliser des "Twitter bombs" pour emporter la victoire au dernier moment

A deux jours de l'élection, une menace virale pèse sur la présidentielle américaine: les «Twitter bombs», ou spams envoyés sur Twitter, qui pourraient provenir de n'importe quel camp, dans l'espoir de faire basculer un Etat-clé dans la dernière ligne droite.

C'est le site internet de 20 minutes qui explique cette méthode qui est pourtant totalement interdite.

"Les «Twitter bombs» sont des tweets envoyés en grand nombre, via de faux comptes, pour faire apparaître un mot-clé dans les sujets les plus abordés. L'objectif est d'imposer un thème, une idée et donc, en l'occurrence, les positions défendues par un candidat, dans les discussions qui s'échangent sur le réseau social.

Les experts estiment que ces spams amènent les utilisateurs à considérer qu'il y a une lame de fond en faveur d'un candidat alors qu'il s'agit juste d'une manipulation technique, interdite par Twitter.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
12/novembre/2012 - 11h52

ça devient du grand n'importe quoi twitter

Portrait de Antho3475
4/novembre/2012 - 15h53

C'est à force de prendre les américains pour des idiots comme ceci que Obama va perdre (car oui l'utilisation des reseaux sociaux etc. c'est du côté démocrate les vieux républicains savent à peine utiliser une souris)

Les plus vus