10/09/2006 08:33

Le 11 septembre sur France 2 et France 5

 

 Les attentats du 11 septembre 2001 seront au sommaire de "Ripostes", aujourd'hui à 18H00 sur France 5, et de "Mots croisés", lundi à 22H40 sur France 2.

Dans "Rispostes", Serge Moati recevra notamment le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière et l'expert militaire Pierre Servent.

Dans "Mots croisés", Yves Calvi demandera à ses invités "quelles sont aujourd'hui les réelles menaces terroristes en France et en Europe". Il recevra notamment François Géré, président de l'Institut français de l'analyse stratégique

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JeanMichel
11/septembre/2006 - 19h44

où vient l'interet ? on nous cache de la vérité !
je me demande où est l'interet de nous diffuser des documentaires sur l'évenement en lui-même. Ce qui est plus intérressant sont ceux qui les théories et sans doute la vérité (qui dit que ce n'est pas le gouvernement qui l'est prévu ?).

Portrait de zizou
10/septembre/2006 - 17h10

et les journaux
est ce que tf1 a prevu de faire une edition speciale de son journal

Portrait de duduf
10/septembre/2006 - 14h23

douloureux souvenirs
je me souviendrai aussi (pas pour les même raisons bien sur) de ce jour je venais d'allumer ma télé et là redif.. de l'evenement en continu sur la 2 j'ai cru a un film ma 1ere impression a était un film ce tantot y aurait il grève puis david pujadas a parlé alors l'horreur, il ne faut pas arreter de diffuser ces images ils faut que tous nous comprenions le danger bien sur trop c'est trop mais là il faut respecter les défunts de cette catastrophe

Portrait de TELEBOUM
10/septembre/2006 - 09h23

Souvenirs
Ce qui est vrai pour mon cas c'est que lorsque je revois ces images je me souviens de ce 11 septembre comme si c'etait hier et j'ai les mêmes émotions...

Portrait de nat
10/septembre/2006 - 09h17

déjà 5 ans
J'ai peur que le fait de faire des trop d'emissions sur les attentats provoquent une overdose d'images. Mais il est vrai que l'on ne peut pas zapper sur ce qui c'est passé.

Les plus vus