21/09/2012 09:49

"Le Monde" condamné pour diffamation de l'ex-responsable sécurité de Renault

Le quotidien Le Monde a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation à l'encontre de Dominique Gevrey, l'ancien responsable de la sécurité de Renault, mis en examen dans la fausse affaire d'espionnage chez le constructeur automobile.

Un article de son édition du 15 mars 2011 affirmait qu'il était "d'ores et déjà avéré" que Dominique Gevrey avait "monté, avec un complice, un système de fausse facturation pour sortir 100.000 euros de caisses de Renault".

La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a jugé ces propos diffamatoires et a condamné le journaliste qui avait signé l'article et le président du directoire du Monde à une amende de 1.000 euros chacun, avec sursis pour le second.

Ils ont également été condamnés à verser solidairement 5.000 euros de dommages et intérêts à M. Gevrey.

Mis en examen pour escroquerie en bande organisée, ce dernier est soupçonné d'avoir contribué à une escroquerie au renseignement en faisant accuser à tort d'espionnage industriel trois cadres de Renault, qui ont été depuis innocentés.

Il assure avoir agi de bonne foi en étant en contact avec une mystérieuse source, supposée avoir été à l'origine des accusations d'espionnage contre les trois cadres.

L'ex-responsable de la sécurité a été licencié début mai 2011 pour "faute grave".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sandrine 123
21/septembre/2012 - 10h38

C est bien fait, j en ai mare d être dans un monde ou les gens racontent n importe quoi pour faire remarquer

Les plus vus