19/09/2012 18:05

La liberté d'expression en chute libre au Vietnam selon des ONG

La liberté d'expression se dégrade rapidement au Vietnam, où journalistes et blogueurs font l'objet d'une campagne de répression et d'intimidation du gouvernement, ont estimé deux organisations de défense du droit de la presse.

La campagne a débuté en 2009 et se poursuit depuis la reconduction en 2011 du chef du gouvernement Nguyen Tan Dung pour un second mandat de cinq ans, selon le Comité américain de protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF).

"Alors que l'économie ralentit et que les luttes politiques s'intensifient, les autorités considèrent clairement journalistes indépendants et blogueurs comme une menace pour la stabilité du pays", a estimé mercredi Shawn Crispin, représentant du CPJ en Asie du sud-est, en publiant un rapport sur le sujet.

Le régime communiste "maintient un contrôle parmi les plus stricts et les plus durs de toute l'Asie", a-t-il affirmé en dénonçant une "campagne de harcèlement et d'intimidation (...) depuis 2009".

Avec cinq journalistes et 19 blogueurs détenus, le Vietnam est "la troisième prison du monde pour les blogueurs et cyberdissidents, après la Chine et l'Iran", avait relevé de son côté mardi Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué.

Le Premier ministre a exigé la semaine dernière que trois blogs, qui s'étaient distingués dans la couverture de scandales politico-financiers majeurs, soient sanctionnés pour leurs propos "calomnieux".

RSF "dénonce l'intensification de la répression menée par les autorités vietnamiennes, que l'on pensait à son paroxysme".

Elle "déplore une coercition à deux faces, constituée non seulement des représailles à l'encontre des dissidents eux-mêmes, mais aussi du harcèlement et des intimidations violentes, perpétrés dans l'ombre, à l'encontre des familles et soutiens de ces dissidents".

Le Vietnam est 172e sur 179 sur le dernier index de RSF de la liberté de la presse et compte "parmi les douze Etats que l'organisation désigne comme +Ennemis d'Internet+ pour leur usage systématique de la cybercensure".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lilou57
19/septembre/2012 - 19h16 - depuis l'application mobile
melba2 a écrit :

Chez nous aussi la liberté d'expression commence à en prendre un grand coup puisqu'il faut poster des CRS devant le Magazine Charlie Hebdo pour empêcher les débordements de quelques illuminés . Nous sommes en France pas en Algérie !!!!!

tout a fait daccord

Les plus vus