06/08/2009 10:57

Les dépenses pour la presse en net recul dans les ménages

Les dépenses pour la presse et les livres sont en net recul depuis le début des années 1990 dans le budget des ménages, selon une étude de l'Institut national de la statistique diffusée jeudi. Le recul de la presse est lié, selon l'INSEE, aux comportements des nouvelles générations qui y consacrent une part moins importante de leur budget, alors que la part du livre recule quelle que soit la génération.

Selon l'institut, la part budgétaire consacrée au livre et à la presse a globalement "diminué d'un tiers depuis 1970" et cette évolution peut provenir "aussi bien d'une baisse des quantités achetées que d'une évolution des prix".

En 2006, les ménages vivant en France ont ainsi dépensé 6,9 milliards d'euros en journaux et 3,5 milliards en livres. Soit "moins de 1% de leur budget" pour l'achat de journaux et magazines et "moins de 0,5% pour le livre".

"Ces parts ont nettement diminué au cours des dernières décennies", avec "un recul particulièrement net au début des années 1990 après deux décennies de stabilité", note l'INSEE. Le recul de la presse dans le budget moyen correspond "plutôt à l'arrivée de nouvelles générations moins consommatrices de presse écrite que leurs aînées". Pour le livre en revanche, le recul "n'est pas dû à l'arrivée de nouvelles générations qui en achèteraient moins".

Depuis 1995 toutefois "le livre recule : d'abord pour toutes les générations (entre 1995 et 2001) puis pour les générations les plus jeunes". Les différences sociales sont importantes dans l'achat de la presse et de livres. Les agriculteurs consacrent ainsi à la presse "une part de leur budget nettement supérieure à la moyenne (+38% en 2006)".

Ces différences sont encore plus marquées pour l'achat de livres. Ainsi les ménages dont la personne de référence est cadre leur consacre une part de leur budget "supérieure de 70% à la moyenne", alors que chez les ouvriers cette part est "de l'ordre de 30% à 40% en dessous". Selon l'INSEE, hommes et femmes consacrent une part équivalente de leur budget à la presse, mais les femmes consacrent à l'achat de livres une part "de 15% supérieure" à la moyenne.

Des différences géographiques existent également : les habitants des régions Ouest et Sud-Ouest consacrent près de 20% de plus que la moyenne à la presse. Dans le Nord-Pas-de-Calais et la zone méditerranéenne les parts sont en dessous de la moyenne "aussi bien pour les livres que la presse".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de memo77
6/août/2009 - 14h30

C est bien le commentaire de quelqu'un qui n'a pas acheté un magazine depuis longtemps... il suffit de lire un article en presse pour comprendre que l'info n'est pas traitée de la même façon, qu'elle est souvent plus riche que sur le net...
Après c'est sûr, si l'on se contente d'avoir le titre des actus, sans valeur ajoutée ni réflexion, le web c est mieux et moins cher !

Portrait de jbpéro
6/août/2009 - 13h51


Pardon???????????

Portrait de Churchill
6/août/2009 - 13h36

Ces chiffres sont à relativiser : d'abord, il s'agit d'une baisse en pourcentage du budget, ce qui peut vouloir dire que les Français continuent à acheter des livres, mais que l'argent qu'ils dépensent pour cela a moins augmenté que leur revenu global. Ensuite, il y a livre et livre : un livre de cuisine et un roman, ce n'est pas la même chose. Les livres scolaires sont de plus en plus souvent achetés par des associations de parents d'élèves ou, au collège, par les établissements eux-mêmes. Enfin, les bandes dessinées se vendent plutôt bien - en tout cas les grandes séries (XIII, Largo Winch, Titeuf, etc.).
Quant à la presse, elle paye le développement des journaux gratuits à Paris et dans les grandes villes (auquel cas, ne pas acheter un journal ne veut pas dire ne pas en lire), le développement d'Internet, mais aussi ses multiples problèmes (coût excessif des quotidiens, rythme de parution idiot - six jours par semaine et non pas sept - grèves à répétition, prises de position politique caricaturales, etc.)

Enfin, je dis ça, je dis rien... ;)

Portrait de jon1138
6/août/2009 - 13h02

On peut lire les journaux sur le ent pour 0€ alors je ne vois pas l'intérêt d'acheter un journal que l'on ne lit qu'une fois...Un livre, ce n'est pas pareil car vous y revenez car l'histoire vous a plu. Un journal, c'est de linfo et l'info, c'est périmé rapidement...

Portrait de jbpéro
6/août/2009 - 11h37


Acheter un ordinateur, un abonnement, télécharger le journal car en fonction des sites ce ne sont pas les mêmes articles. Effectivement c'est gratuit

Portrait de jbpéro
6/août/2009 - 11h36


Ca sert toujours à quelque chose de lire, et puis le papier peut être réutilisé en cuisine .
;)

Portrait de Taewotaye
6/août/2009 - 11h29

Lire un livre ça ne sert a rien?:shock: :shock:
J'espère, sans trop y croire, que ce n'est qu'une tendance passagère!
Si cela se confirme, notre venir pourrait etre triste!

Portrait de jon1138
6/août/2009 - 11h09

on n'a plus d'argent donc se comprend ! surtout qu'acheter un truc qui ne sert plus à rien une fois lu...beh c'est un peu des dépenses pour rien...

Programme TV

FRANCE 2
Fort Boyard
20:55
(Jeu)
FRANCE 3
Le sang de la vigne
20:55
(Série/Feuilleton)
Coup de tonnerre dans les Corbières
CANAL +
Moka
21:00
(Film)
FRANCE 5
Échappées belles
20:50
(Magazine)
Week-end autour de Paris
M6
Elementary
21:00
(Série/Feuilleton)
Le sceau impérial
C8
Programmes de nuit
00:00
(Magazine)
W9
Les Simpson
21:00
(Série/Feuilleton)
Simpson Horror Show XVI
TMC
Les experts : Miami
21:00
(Série/Feuilleton)
Au rythme des balles
NT1
Chroniques criminelles
21:00
(Magazine)
NRJ12
Diane, femme flic
20:55
(Série/Feuilleton)
Mauvaise pente
HD1
PeP's
21:00
(Série/Feuilleton)
Le Prime
6TER
L'amour aller-retour
21:00
(Téléfilm)
CHERIE 25
Un couple modèle
20:55
(Téléfilm)