16/09/2012 11:19

La Réunion: Des journalistes frappés et jetés à terre lors d'un point presse

Des journalistes ont été agressés et l'un d'eux violemment frappé lors d'un point-presse du député-maire de Saint-Leu, Thierry Robert (MoDem) devant la préfecture de Saint-Denis, après que celui-ci ait appelé ses partisans à "sortir" les journalistes du Journal de l'île de La Réunion, qui avaient critiqué en Une avec ironie une action de l'élu la veille à la préfecture.

L'élu avait été expulsé des jardins de la préfecture, vendredi en début de nuit, après avoir refusé de quitter les lieux, faute d'avoir obtenu des contrats aidés supplémentaires pour sa commune.

A sa sortie, il s'est effondré sur le bitume et a dû passer la nuit à l'hôpital.

Samedi, au beau milieu du point-presse, tenu sous une tente, un journaliste du Quotidien de La Réunion a été jeté à terre et frappé à coups de poings et de pieds par des partisans de M. Robert pour avoir voulu prendre la défense d'une camérawoman de Clicanoo (site web du quotidien), violemment bousculée et dont le matériel avait été arraché.

Parmi les agresseurs figurait un membre de la famille de M. Robert, selon ce journaliste.

Les autres journalistes présents ont alors quitté les lieux. M. Robert s'est dit "désolé" pour ces incidents et a annoncé qu'il rembourserait le matériel endommagé.

Dimanche, le Syndicat national des journalistes (SNJ-Réunion) a apporté son soutien aux "journalistes agressés et molestés" et a mis en avant "le populisme" de M. Robert, se réservant le droit de porter plainte.

Trois députés socialistes, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton, Jean-Jacques Vlody, et un sénateur PS Michel Vergoz ont affirmé, dans un communiqué, que "Thierry Robert, en suscitant les violences, s'est frappé lui-même d'indignité" et lui ont demandé de "mettre fin aux violences et à la politique-spectacle".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de wang67
17/septembre/2012 - 12h10 - depuis l'application mobile

Tiens ça y est les réunionnais eux aussi ce mettent aux violences , pourquoi un film est sorti sur les requins ?

Portrait de BONBON
17/septembre/2012 - 02h19
hh21 a écrit :

après les surfeurs bouffés par les requins,c'est au tour des journalistes de se faire "bouffés" par les partisans du député maire! bienvenu à la réunion!

Commentaire totalement inutile. Ce député ne représente pas toute la Réunion que je sache et les requins encore moins ! Complètement nul

 

Portrait de galoi
16/septembre/2012 - 17h34

LA vidéo de l'agression est disponible sur YOUTUBE 

Portrait de Soso79
16/septembre/2012 - 15h31

Quel honte mr le député maire , qu'est que vous faite de la liberté de la presse ?

Les plus vus