14/09/2012 17:53

Hadopi: Les propos de la ministre de la Culture suscitent la "stupeur" de la Sacem

Les propos de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti sur l'Hadopi et l'insuffisance de l'offre légale aujourd'hui ont suscité la "stupeur" de la Sacem, tandis que les producteurs les jugeaient "faux à double titre". 

Commentant la première condamnation d'un internaute pour téléchargement illégal dans le cadre de l'Hadopi, la ministre a repris plusieurs de ses critiques récurrentes à l'égard de l'institution. "La solution, c'est l'offre légale, par abonnement, avec un choix large, des catalogues variés. Or, là dessus, Hadopi n'a pas fait son travail, n'a pas rempli sa mission, c'est-à-dire contribuer au développement de l'offre légale", a déclaré Mme Filippetti. 

"J'ai lu avec stupeur les propos prêtés à la ministre de la Culture. Personne n'a le droit d'ignorer qu'on dispose de plus de 14 millions de morceaux de musique en écoute légale sur internet que ce soit par téléchargement ou en écoute gratuite", a déclaré à l'AFP le directeur général de la Sacem, Jean-Noël Tronc. "Quand on parle de ces sujets, parlons de la réalité. On n'est plus en 2005!", a-t-il ajouté.

"S'il n'y avait pas eu Hadopi, cette personne risquait la correctionnelle"

La ministre a également estimé qu'il y avait une "légère disproportion entre les moyens énormes qui ont été déployés pour Hadopi, tout le débat qui a présidé à la constitution de cette autorité, et le résultat concret". "Ce que dit la ministre est faux à double titre", a jugé le directeur général du Snep (principal syndicat de producteurs de disque) David El Sayegh. Cette première condamnation "est la preuve que le système fonctionne et qu'on a une sanction proportionnée", a-t-il déclaré à l'AFP. "S'il n'y avait pas eu Hadopi, cette personne risquait la correctionnelle" pour contrefaçon, a-t-il rappelé, soulignant qu'avec 150 euros, soit le montant de l'amende, "il aurait pu s'abonner à Deezer ou Spotify et bénéficier de 10 millions de titres pendant deux ans". "L'offre légale existe. Ce n'est pas à l'Hadopi de la créer, son rôle c'est de créer une régulation pour qu'elle puisse se développer et c'est ce qu'elle fait", a-t-il ajouté.

En début de semaine, la ministre de la Culture avait déjà suscité la colère de la filière musicale en annonçant que la création d'un Centre national de la musique (CNM) sous forme d'établissement public n'était "pas possible actuellement". Promis par le précédent gouvernement, ce CNM devait être le réceptacle de nouveaux financements pour la filière. Filippetti a ensuite assuré que le gouvernement allait "trouver les moyens d'aider" le secteur musical.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pat24
16/septembre/2012 - 11h58

La SACEM, toujours la SACEM !!!

Les élus sont redevables et ont des comptes à rendre devant leurs électeurs avant toute chose et non pas envers la SACEM ou tout autre groupuscule.

Comment peut on encore oser soutenir l'HADOPI qui est une catastrophe de par sa conception ?

Portrait de Pat24
16/septembre/2012 - 11h45

La stupeur devrait plutôt venir de l'inefficacité flagrante, ruineuse et scandaleuse de l'HADOPI.

Le téléchargement pirate continue allégrement, par d'autres méthodes afin de contourner le contrôle sur le P2P.

Portrait de jphpat
15/septembre/2012 - 17h54

elle est là parce que c'est une femme !!!    et oui la parité !!

Portrait de tiptop
15/septembre/2012 - 09h16
spidey a écrit :

et encore ce n'est pas fini car maintenant pour faire du comerce

il n'y a plus besoin d'avoir un siret et de s'inscrir a la chambre du comerce

car certain particulier n'on rien trouver de mieux de faire du comerce

sur ebay , amazon , priceminister ,2xmoinchere ,fnac.fr , cdiscount,leboncoin.fr

ont leut boutique virtuel cela devient vraiment le merdier total concurence les pro qui eux paye des charges et tous le monde laisse faire

et la gauche et droite ne font rien car ils ne regarde que leur cariere et passez a la tele pour ne rien dire , la crise est pour longtemp

internet c'est une ville de debauche sans loi on fait tous et personne ne controle rien

enfin c'est un bordel complet

Effectivement il ya beaucoup de particuliers qui vendent des produits neufs sur ebay. Des produits "tombés du camion", des particuliers qui ne payent pas de charges, une concurrence déloyale pour les pros qui eux croulent sous les impôts.... et personne ne fait rien! 

Portrait de Dominnic
14/septembre/2012 - 22h03
spidey a écrit :

oui vraiment gourverner par des amateurs que ce soit parti de gauche ou de droite

c'est pareil , il est grand temp que les personnes qui telecharge ilegalement soit punis

car cela s'appele du vol !

et fermer tous ces sites qui propose de la musique ilegalement sans avoir de droitt d'auteur

 

 

+10000000000000000000000000000

Portrait de Dominnic
14/septembre/2012 - 22h02
brezou a écrit :

Combien coûte cette institution depuis qu'elle est créée ? En tout cas elle n'a rapporté que 150 € à l'état. C'est quand même disproportionné

+1000000000000

Portrait de Dominnic
14/septembre/2012 - 21h59
jon1138 a écrit :

je vois pas en quoi elle a tort ! Aujourd"hui, l'offre légale est complètement à la ramasse ! On ne trouve pas ce qu'on veut donc ce n'est pas au point. Les beatles dans les offre types Spotify/Xbox Music Pass ?  ya pas !

 

Niveau films, encore pire : de la VOD à 5€ la location, pas de SVOD (visionnage illimité de films pour moins de 10€ par mois) quasi inexistant...

 

Bref, il y a du boulot...

côté films, vous pouvez nombre de films dans des magasins et de manière légale.

Si vous connaissez suffisamment l'anglais, vous pouvez en acquérir en import.

 

Moi, mon problème est que des films anciens n'ont jamais existé en vhs, dvd,, ou n'existent qu'en import via Amazon.com et je ne suis pas bilingue.

Portrait de Laurent93
14/septembre/2012 - 21h02 - depuis l'application mobile

Elle a raison. Il n'y a pas tant d'offres que ça à moins de payer et encore payer

Portrait de jon1138
14/septembre/2012 - 20h59

je vois pas en quoi elle a tort ! Aujourd"hui, l'offre légale est complètement à la ramasse ! On ne trouve pas ce qu'on veut donc ce n'est pas au point. Les beatles dans les offre types Spotify/Xbox Music Pass ?  ya pas !

 

Niveau films, encore pire : de la VOD à 5€ la location, pas de SVOD (visionnage illimité de films pour moins de 10€ par mois) quasi inexistant...

 

Bref, il y a du boulot...

Portrait de RollingPat
14/septembre/2012 - 20h32
Aero a écrit :

Quand le directeur de la $ACEM reverra sa fiche de paie de millionnaire, il aura droit à ma considération. Pour l'instant, c'est niet !

+1

Portrait de dany le rouge
14/septembre/2012 - 19h18

a croire que HADOPI l'a fait exprès pour fermer plus vite.. quel arnaque cet HADOPI.... encore un coup de l'UMP et de Riester..

Portrait de trestus
14/septembre/2012 - 19h16

« Hadopi coûte 12 millions d'euros par an, plusieurs dizaines de personnes y travaillent. Ce que je constate, c'est que la décision qui a été prise hier à Belfort, c'est 150 euros de condamnation, et c'est une première, et qu'il y a à peine 30 dossiers transmis au juge » a résumé Filippett...

Portrait de brezou
14/septembre/2012 - 19h00
erdisia a écrit :

Elle qui se félicite de l'immigration comme une richesse pour la France ! encore à côté de ses pompes :Sp

Combien coûte cette institution depuis qu'elle est créée ? En tout cas elle n'a rapporté que 150 € à l'état. C'est quand même disproportionné

Les plus vus