12/09/2012 16:47

Le Groupe Sud Ouest dément envisager un plan de départ de 250 salariés

Le président de Groupe Sud Ouest (GSO), Olivier Gerolami, a démenti mercredi préparer un plan de départ de 250 salariés comme l'a affirmé la Lettre A dans sa dernière livraison.

"Je démens les propos de la Lettre A et les chiffres cités par la Lettre A qui n'a jamais cherché à joindre la direction de GSO", a déclaré Olivier Gerolami.

Lettre hebdomadaire d'information confidentielle, la Lettre A affirmait, sans citer sa source, que "le patron du Groupe Sud Ouest (GSO), Olivier Gerolami, prépare le départ de 250 salariés", expliquant cette mesure par un déficit structurel de trois millions d'euros attendu en 2013. "Je démens l'existence d'un plan social", a encore déclaré le président de GSO, en évoquant des "difficultés économiques à l'instar de la plupart des titres liées à une évolution négative de la diffusion et des recettes publicitaires".

"Nous réfléchissons à un plan d'économies qui sera discuté avec les partenaires sociaux dans le cadre de l'établissement du projet de budget 2013", a-t-il encore déclaré. Basé à Bordeaux, Groupe Sud Ouest est aussi présent en Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

Il compte huit quotidiens payants et deux gratuits. Il édite aussi des magazines sur la gastronomie, l'art de vivre et les sports, ainsi que des hebdomadaires d'information départementaux et des livres.

Les chaînes locales TV7 et TVPI font également partie de ce groupe de quelque 2.400 salariés, qui a réalisé en 2011 un chiffre daffaires de 385,3 millions d'euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus