11/09/2012 17:44

Nonce Paolini dénonce la reprise de Direct 8 par Canal Plus

Le PDG de TF1 Nonce Paolini s'est inquiété mercredi des conséquences du contrôle de la chaîne gratuite Direct 8 par Canal+ sur le financement de la création française, considérant la responsabilité du CSA comme "historique".

"Si Canal+ affaiblit quelque peu les uns et les autres (en rachetant Direct 8, ndrl), c'est la création française qui va en subir les conséquences", a déclaré devant la presse le patron de TF1, Nonce Paolini.

"TF1, M6 et France Télévisions, c'est 75% du financement de la fiction et du cinéma. Quand Canal explique qu'il est le grand financier de la création française, ça n'est pas vrai", a-t-il souligné. "Aujourd'hui, la création française a connu le succès parce qu'il y a deux guichets bien distincts, le guichet du clair et celui complémentaire du payant.

Le patron de TF1 craint en outre que le groupe Canal+ avec d'importants moyens financiers ne fasse pression sur le marché en achetant à la fois les droits "en clair et en payant", pénalisant ainsi les opérateurs historiques du gratuit. En conséquence ces derniers seraient contraints de réduire leurs investissements dans la production françaises, considère le PDG de TF1. Si le rachat de Direct 8 est validé par le CSA, dont la décision est attendue dans les prochaines semaines, la chaîne cryptée serait alors "en mesure de peser sur les producteurs grâce à sa puissance d'achat en clair et en payant", a jugé M. Paolini.

Dans ce contexte, le PDG a mis en exergue la "responsabilité historique" du CSA: "Canal+ arrive avec un modèle économique totalement différent, dans une position de marché monopolistique avec des avantages exorbitants du droit commun. C'est la manière dont la concurrence peut s'exercer qui doit être régulée de manière très forte par le CSA", a-t-il estimé. L'Autorité de la concurrence a imposé au groupe Canal+ la création de services d'achats de programmes distinct pour la chaîne cryptée et Direct 8.

"Le CSA "a été extrêmement contraignant avec TMC et NT1, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas et d'autant plus contraignant avec l'arrivée d'un acteur dont la puissance financière est incomparable", a-t-il ajouté Les chaînes de la TNT gratuite TMC et NT1 sont contrôlées par TF1 depuis 2009.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
20/septembre/2012 - 00h44
Patrick83 a écrit :

Il a peur Nonce on dirait 

De voir ses audiences encore baisser smiley

Portrait de Flivia44
20/septembre/2012 - 00h43
Patrick83 a écrit :

Même moi je suis mdr c'est dire :)

Idem smiley

Portrait de Flivia44
20/septembre/2012 - 00h42

Il s'inquiete de la création française ha ha ha smiley

Portrait de LAN5TV
15/septembre/2012 - 16h53

Concernant le rachat des deux chaines "DIRECT 8 et DIRECT STAR" par le groupe CANAL+, doit être viladé par le CSA dans les jours prochain, pourquoi ne pas en profiter pour relancer LA CINQ en sur le canal de "DIRECT STAR".En effet, de très nombreux téléspectateurs nostalgiques (en Millions) de LA CINQ, souhaiterais retrouver cette regrettable chaîne, et bien évidement en restant une chaîne généraliste "version 1987-1989 au plus fort de leurs audience" avec les journaux de la mi-journée et du 20h mais d'un nouveau genre et en évitant les erreurs du passé et de laisser le temps s'installer les programmes de types "divertissements, sociétés et politiques.smiley

Portrait de Cédric
12/septembre/2012 - 08h34 - depuis l'application mobile

Alors clairement, c'est le camembert qui dit au roquefort qu'il pue

Portrait de 3p2i
11/septembre/2012 - 20h31
Aero a écrit :

Il n'avait pas l'air de jouer les vierges effarouchées quand TF1 a racheté TMC et NT1...

3 chaine que je ne regarde pas

 

 

 

 

Portrait de Destiny
11/septembre/2012 - 18h49
CdlaBombeBebe a écrit :

s'il vous plait, n'intervenez pas si vous ne connaissez rien au sujet. l'autorité d ela concurrence n'a rien interdit du tout. direct 8 n'est meme pas encore (officiellement) autorisée à etre rachetée par c+.

 

comme le dit franklin, direct 8 va bien évidemment hériter de certains droits ciné et sportifs de canal+ comme c'est le cas de W9 qui rediffuse les films de m6 et qui partage les droits de la ligue europa (les très gros matches passent sur m6, les moins importants sur w9).

L'Autorité de la Concurrence a autorisé cet été le rachat de Direct 8 par Canal + mais a imposé de très grosses contraintes. Ces conditions ont été énumérées dans la presse. Notamment dans le Point. Extraits :

 

"Un nouveau paysage audiovisuel se dessine avec une puissance centrale, Canal+, désormais installée à cheval sur deux segments : la télévision payante, son fief d'origine, et la télévision gratuite, son territoire de conquête avec les chaînes Direct 8 et Direct Star désormais dans son escarcelle. Mais à quel prix ? La percée de Canal+ dans le pré carré de TF1 et de M6 a été arrachée non sans une série de concessions faites à l'Autorité de la concurrence. Jusqu'à vendredi soir, Betrand Méheut, P-DG du groupe Canal+, ne voulait rien céder. Il y a été contraint et s'est résigné à lâcher du lest face à un Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurrence, déterminé à faire passer le groupe Canal+ sous ses fourches caudines.

 

Résultat des courses : Canal+ rachète les deux chaînes du groupe Bolloré, mais ne pourra leur faire profiter de sa puissance d'achat que d'une manière limitée. L'ensemble des engagements est souscrit pour une période de cinq ans renouvelable une fois. Le risque était que Canal+ évince TF1, M6 et France Télévisions en verrouillant l'accès aux films et aux séries produits à Hollywood. Sur les six output deals conclus avec les majors américaines par le groupe Canal+, un seul pourra fournir à la fois les chaînes payantes de Canal+ et ses chaînes gratuites. Du reste, les équipes d'achat de Canal+ devront être distinctes de celles de Direct 8 et Direct Star et ne pas agir en concertation. Un mandataire indépendant, nommé par l'Autorité de la concurrence, y veillera spécialement.

Concernant le marché des droits sportifs, la crainte était grande chez France Télévisions que Canal+ s'approprie les meilleurs événements et les réserve à sa filiale Direct 8. Par exemple, les finales du tournoi de Roland-Garros, mais pourquoi pas le Tour de France, Paris Roubaix, les JO, la finale du championnat de France de rugby ? Ce ne sera pas possible. Canal+ devra restituer à ses concurrentes de la télévision gratuite les droits sportifs des évènements d'importance majeure qu'elle aurait acquis. C'est du reste le mandataire indépendant qui serait chargé d'organiser cette rétrocession selon "une mise en concurrence transparente et non discriminatoire".

Concernant l'achat de films français, Canal+ s'engage à limiter la diffusion à 20 films inédits par an sur Direct 8 et Direct Star avec des restrictions sur les devis desdites productions. Sur ces 20 films, il ne pourra y avoir plus de deux films à très gros budget (plus de 15 millions d'euros), trois films à gros budget (entre 10 et 15 millions d'euros) et cinq films à moyen budget (7 à 10 millions d'euros). Si bien que les 10 autres films devront avoir un devis inférieur à 7 millions d'euros (le devis moyen des films français). Autrement dit, Direct 8 est priée de rester une "petite chaîne", pas trop dangereuse pour TF1, M6 ou France Télévisions. Juste un aiguillon pour stimuler la concurrence..."

Portrait de Destiny
11/septembre/2012 - 17h54
Franklin a écrit :

Direct 8 a un gros avantage, ils auront accès au catalogue incroyable de films de canal+ et pourront les diffuser 1 an après leur passage sur la chaine cryptéee. Sans parler des droits sportifs tels que la ligue des champions dont la finale devrait être diffusée sur Direct 8 ! (C+ a les droits du lot 1 et a l'obligation par l'UEFA de diffuser la finale en clair).

 

A moins que Direct 8 se solde en une catastrophe à la i>télé, ils devraient ratatiner la concurrence !

Non. L'Autorité de la Concurrence a interdit tout ça. La nouvelle Direct 8 ne sera jamais comme vous la décrivez.

Portrait de All4as
11/septembre/2012 - 17h53

Quand une chaine veux nous mètre de bon programme voila se qui arrive. j’espère que on va pas se taper des programme bidon a la made in façon TF1 ou M6.

Les plus vus