10/09/2012 13:43

Après sa Une choc sur Bernard Arnault, Libération ne craint pas les représailles

Après avoir publié lundi une Une choc sur le patron du groupe LVMH Bernard Arnault, le quotidien Libération assure ne pas craindre les mesures de rétorsion que pourrait entreprendre contre lui le groupe de luxe français, auquel il vend des espaces publicitaires.

La couverture du journal montre une photo du milliardaire et première fortune de France, souriant, valise à la main, accompagnée du titre "Casse-toi riche con!". Une allusion aux propos de l'ancien président Nicolas Sarkozy lors du Salon de l'agriculture en 2008.

"A Libération, on ne fait pas des Unes et des manchettes en fonction des impératifs publicitaires. Jamais depuis la création de Libération cela n'a inhibé le journal", a déclaré le directeur délégué de la rédaction de Libération, Vincent Giret.

"S'il y a une certaine dureté, une certaine vulgarité à la Une de Libération, c'est précisément parce que la situation l'est aujourd'hui. La décision de Bernard Arnault (de demander la nationalité belge, ndlr) contient aussi une dose de vulgarité que nous renvoyons dans un effet boomerang", souligne Vincent Giret.

"On joue un rôle, on pratique notre rôle critique, ça nous est souvent reproché, c'est l'histoire du journal et le journal a survécu à ce genre de crise ou de polémique", insiste-t-il.

"On pense que le chef d'entreprise le plus riche de France a une responsabilité sociale et morale dans le débat politique en ce moment et que bien évidemment cette décision-là donne un coup d'épée, un coup de couteau dans la cohésion sociale", ajoute-t-il.

Concernant le risque d'une plainte en diffamation de la part de LVMH, le quotidien semble serein: "Je crois que le risque est nul, la presse jusqu'à nouvel d'ordre a le droit s'exprimer, de réagir à l'actualité. Bernard Arnault est un personnage public, il a lui-même communiqué sur ce sujet", conclut Vincent Giret.

L'ex-Premier ministre UMP François Fillon s'est dit lundi "choqué" par ce qu'il a qualifié de "déchaînement d'insultes" autour du patron de l'empire du luxe LVMH, en citant notamment la Une de Libération.

De son côté, le groupe de luxe s'est refusé à tout commentaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
12/septembre/2012 - 08h25

Il ne craint rien .... on verra bien smiley

Portrait de mecbreizh
10/septembre/2012 - 23h06

Bernard Arnault serait il prisonnier de la France? il est riche donc il doit rester en France? payer pour les allocations de tout ce qui rentre? Quel pays lamentable! j'ai honte d'être entouré d'autant de minables la main tendue vers des gens qui ont su réussir!

Portrait de desbordes2012
10/septembre/2012 - 16h13

Tous ces pauvres canards ne savent plus quoi pour vendre ; ils en sont a faire ce type de couverture lamentable et insultante ; quelle est la prochaine étape messieurs les "journalistes" (je m'avance peut etre un peu en leur allouant ce titre) ???: enfin du cul en première page ? plus d'insultes ? du skato ? du trash ? allez un peu d'effort - vous pouvez y arriver, il n'est pas complique de faire dans tout ce qu'il y a de plus nul pour vous !

Portrait de rgclg
10/septembre/2012 - 14h47

et après on s'étonne que les jeunes ne respectent plus rie

 

Portrait de Bellatrix Lestrange
10/septembre/2012 - 14h19
bertranddep a écrit :

Ne nous voilons pas la face.C'est ce que tout le monde pense. Imaginons ces gens pendant la guerre  Courage fuyons!!!!

 

Ah, le point Godwin...

Portrait de ChouansEnAvant
10/septembre/2012 - 14h08
bruno75 a écrit :

 

t'es assez con pour croire que le propriétaire d'un journal valide toutes les couvertures ? abruti.

Deux insultes dans la même phrase, seriez vous employé à Libé?

Portrait de bertranddep
10/septembre/2012 - 14h08

Ne nous voilons pas la face.C'est ce que tout le monde pense. Imaginons ces gens pendant la guerre  Courage fuyons!!!!

 

Portrait de helenou18
10/septembre/2012 - 13h51
xanadu83 a écrit :

Libé .. si je ne me trompe c'est bien ce torche cul dont le premier actionnaire a pris la nationalité isralienne  pour ne plus payer d’impôts en France !!!!

justement amusons-nous avec leurs conneries ! je suis d'accord avec vous sur ce point à droite comme à gauche ce sont des profiteurs !!

Portrait de helenou18
10/septembre/2012 - 13h50

je pense tout simplement que la "une" de ce journal que je ne lis pas parce que je ne l'aime pas a le droit de dire ce qu'il pense ! Rappelez-vous le "casse toi pauvre con" de M. Sarkozy (d'aileurs le journal y fait allusion) ! Donc moi je trouve ça plutôt marrant !!

Portrait de Geraldine Ballet
10/septembre/2012 - 13h46

Libération ne craint rien. Etant un journal proche de la gauche, ils vont peut-etre bénéficier de largesses fiscales tout comme Sarkozy l'avait fait avec ses amis (TF1, LVMH, etc.)

Les plus vus