29/07/2009 11:34

Bourse: M6 monte après de bons résultats au 1er semestre

Le titre de la chaîne de télévision M6 montait mercredi matin à la Bourse de Paris, après avoir enregistré au premier semestre des résultats en très légère hausse, malgré la forte pression sur la publicité.

A 11H03 (09H03 GMT), le titre prenait 3,62% à 13,47 euros dans un marché en hausse de 1,20%. Depuis le début de l'année, il a perdu plus de 2% tandis que le CAC a progressé de plus de 4%.

Au premier semestre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 80,1 millions d'euros, en hausse de 1% sur un an et son résultat opérationnel courant consolidé s'est établi à 107,5 millions d'euros, en légère progression (+0,9%).

Ce dernier chiffre est supérieur aux attentes des analystes du CM-CIC Securities (103 millions d'euros), "grâce aux bonnes performances des chaînes numériques, venant confirmer la valeur stratégique de W9".

Le chiffre d'affaires consolidé des chaînes numériques telles que W9, Téva, Paris Première est en hausse de 12% à 70,5 millions d'euros et leur résultat opérationnel courant a atteint 12,1 millions d'euros contre 7,7 millions au premier semestre 2008. Les analystes du CM-CIC Securities tablaient de nouveau sur un résultat moins élevé, à 9 millions d'euros.

En dépit de ces chiffres supérieures aux attentes, M6 a "subi la guerre des prix de TF1 au deuxième trimestre" et "l'absence d'économies sur la grille" tarifaire, hormis le non-réinvestissement dans l'Euro de foot qui lui a permis d'économiser 50 millions d'euros, soulignent les analystes dans leur note.

Le groupe M6 ne fait pas de prévision pour le reste de l'année, mais a rappelé que le deuxième semestre ne bénéficierait pas "du même effet de base lié à l'économie de 50 millions d'euros sur l'Euro de foot au premier semestre", indiquent-ils. Sans cette économie, le résultat opérationnel courant du groupe aurait été en baisse de 46%, selon leurs estimations.

Lors d'une conférence de presse mercredi matin, Nicolas de Tavernost, le président du directoire du groupe, a indiqué que M6 se préparait "à une deuxième année de crise sur le plan publicitaire".

En France, le marché de la publicité à la télévision a baissé de 18% au premier semestre, un recul qui se situe dans la moyenne européenne. Cette baisse d'activité s'est traduite par une décélération en matière de prix
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus