10/06/2012 17:04

Morandini Zap: Francis Perrin et sa femme parlent de leur fils autiste

Francis Perrin était hier soir l'un des invités de Laurent Ruquier sur France 2.

Il a évoqué son combat pour son fils autiste et en particulier comment, par moment, il avait été humilié par certains médecins...

Un témoignage vraiment touchant et émouvant...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de magg3
11/juin/2012 - 13h30
solveigh a écrit :

@MAGG : Je suis d'accord pour dire qu'il y a du boulot à faire en matière de prise en charge pour les autistes. Et ce n'est pas les politiques budgétaires maltraitantes qui aident les professionnels à faire correctement leur boulot ! L'idéal serait un savant mélange de ce qu'il y a de moins violent dans les méthodes comportementales (comme l'aménagement de l'espace par ex) avec aussi la psychanalyse. Mais tout l'un ou tout l'autre : NON. Et pardon mais je ne vois pas en quoi les méthodes comportementales respectent le mode de fonctionnement des autistes. Démontrez moi en quoi ce n'est pas du dressage alors.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;}

Mais je ne suis absolument pas pour que l’Etat donne davantage de budget à l’heure actuelle pour les institutions au vu de la prise en charge qui y est proposée. Il faudrait déjà commencer par former le personnel à des méthodes qui ont fait leurs preuves partout dans le monde. Mais est-ce que les pros ont vraiment envie de modifier leur pratique ? Un pro d’obédience psychanalytique ne deviendra pas du jour au lendemain un spécialiste des méthodes comportementales. On est encore bien mal barré en France quand je pense à l’enseignement encore dispensé sur l’autisme dans les écoles ou les facs.

Les méthodes comportementales ne sont pas du tout violentes quand elles sont correctement appliquées. Vous vous basez certainement sur des a priori ou des « on dit », ou bien vous n’avez retenu que des expériences malheureuses avec des charlatans (bah oui y’en a dans tous les milieux). N’importe quel individu apprécie que son travail et ses efforts fournis soient récompensés. Un autiste c’est pareil ! On insiste juste un peu plus sur les méthodes éducatives. L’ABA vise à modifier les comportements problématiques soit en les supprimant si c’est possible soit en les remplaçant par des comportements plus adaptés, pourquoi ce serait du dressage ? Un autiste qui se roule par terre à la moindre frustration ou à qui on n’a pas appris à être propre ou à se laver seul, c’est ça respecter son mode de fonctionnement ???

Je ne suis pas pour l’ABA pur et simple mais pour un mix de toutes les méthodes cognitivo-comportementales, avec un programme personnalisé pour chaque autiste. Mais non non non à la psychanalyse !!! L’autisme n’est pas une psychose, un autiste a besoin d’une éducation adaptée et structurée, et non de soins psychiques.

Portrait de solveigh
11/juin/2012 - 01h26

@MAGG : Je suis d'accord pour dire qu'il y a du boulot à faire en matière de prise en charge pour les autistes. Et ce n'est pas les politiques budgétaires maltraitantes qui aident les professionnels à faire correctement leur boulot ! L'idéal serait un savant mélange de ce qu'il y a de moins violent dans les méthodes comportementales (comme l'aménagement de l'espace par ex) avec aussi la psychanalyse. Mais tout l'un ou tout l'autre : NON. Et pardon mais je ne vois pas en quoi les méthodes comportementales respectent le mode de fonctionnement des autistes. Démontrez moi en quoi ce n'est pas du dressage alors.

Portrait de magg3
10/juin/2012 - 23h51
solveigh a écrit :

Vous en faites des raccourcis dites donc !!!! Je ne prends nullement les parents pour des imbéciles ! Et je n'ai en aucun cas dit que j'étais pour les hopitaux psys pour ces enfants !!!! :O

Même constat pour Constance : Où ai je dit qu'il ne fallait rien faire ???? :O

C'est quoi ces interprétations ????

Et quand vous parlez de dressage ou de formatage vous ne faites pas de raccourci peut-être ?

Des outils comme le PECS ou Makaton aident des enfants autistes à communiquer, à exprimer leurs émotions. L'ABA les aident à adopter des comportements adaptés (comme la propreté, l'habillage, etc). TEACCH les aident à développer leur autonomie en structurant leur environnement. Floortime, comme les autres méthodes de stimulation basées sur le jeu, favorisent les interactions sociales tout comme la régulation sensorielle.

Et que propose en large majorité le milieu institutionnel en France ? La psychanalyse ! On culpabilise les parents, principalement la mère, on observe l'enfant autiste, on interprète son comportement à la sauce psychanalytique, on attend que le désir émerge (pendant ce temps on ne fait rien, on ne lui apprend rien, on lui propose juste des ateliers pataugeoire ou conte), son autisme est assimilé à une psychose, et bien entendu si le comportement devient ingérable, on le bourre d'enxiolytiques. Des autistes de haut niveau ou des Asperger peuvent encore arriver à s'en sortir (et encore pas tous), et les autres ? Actuellement en France, 60% des hospitalisations de plus de 30 jours en hopital psychiatrique concernent des personnes autistes. Comment en est-on arrivés là ???

Quand vous dites qu'on "ne respecte pas le droit des autistes à être en dehors de notre société", pour moi c'est de l'interprétation psychanalytique. Les autistes demandent plutôt à ce que leur mode de fonctionnement soit respecté et à avoir une vie digne.

Portrait de solveigh
10/juin/2012 - 21h20
magg3 a écrit :

Et c'est quoi les autres alternatives ? La psychanalyse peut-être ?

Vous devriez pour mettre à la page et suivre les recommandations de la HAS. Arrêtez de prendre les parents d'enfants autistes pour des imbéciles ou des dépressifs dans le déni du handicap. L'hopital psychiatrique, c'est un avenir pour les autistes peut-être ?

Alors certes l'ABA est plus médiatisée que les autres méthodes mais l'ABA ne fait pas de miracle et parfois d'autres méthodes telles que TEACCH, Floortime... conviennent mieux et donnent de très bons résultats, et non les enfants autistes ne sont pas en souffrance avec de telles méthodes quand elles sont correctement mises en pratique.

Vous en faites des raccourcis dites donc !!!! Je ne prends nullement les parents pour des imbéciles ! Et je n'ai en aucun cas dit que j'étais pour les hopitaux psys pour ces enfants !!!! smiley

Même constat pour Constance : Où ai je dit qu'il ne fallait rien faire ???? smiley

C'est quoi ces interprétations ????

Portrait de magg3
10/juin/2012 - 21h08
solveigh a écrit :

Je pense qu'il y a d'autres alternatives, d'autres solutions sont possibles que des techniques d'apprentissages, qui ne rassurent au final que les parents, mais la souffrance des enfants, y pense-t-on ? Des adultes autistes ont témoigné de ces méthodes connues depuis leur jeune âge qui leur ont laissé des traces...

Ces méthodes me rappellent l'usine. Alors oui, c'est cadrant, oui, ils développent certaines acquisitions, mais pourquoi, ne voit on pas au delà de certaines acquisitions obtenues par une forme de dressage. Pourquoi ne respecte t-on pas le droit des autistes à être en dehors de notre monde, silencieux et organisés ? Pourquoi toujours mettre en avant "l'adaptation sociale" quitte à détruire ce qui fait leur vision du monde? Et l'éducation doit-elle passer par un formatage de la conscience ?

Et ce n'est pas cette institution que je vise particulièrement (bien qu'il y aurait tant à dire sur sa fondatrice) mais ces méthodes en général appliquées dans diverses institutions.

Et c'est quoi les autres alternatives ? La psychanalyse peut-être ?

Vous devriez pour mettre à la page et suivre les recommandations de la HAS. Arrêtez de prendre les parents d'enfants autistes pour des imbéciles ou des dépressifs dans le déni du handicap. L'hopital psychiatrique, c'est un avenir pour les autistes peut-être ?

Alors certes l'ABA est plus médiatisée que les autres méthodes mais l'ABA ne fait pas de miracle et parfois d'autres méthodes telles que TEACCH, Floortime... conviennent mieux et donnent de très bons résultats, et non les enfants autistes ne sont pas en souffrance avec de telles méthodes quand elles sont correctement mises en pratique.

Portrait de unetelespectatrice
10/juin/2012 - 20h36
unetelespectatrice a écrit :

Le probleme est que beaucoup de soi disant "vrai medecins sont des charlatans sans aucun tact  " et qu'aujourd'hui des medecins  qui ont des problemes avec conseils de l'ordre ...affssaps.... ont des resultats spectaculaire !!! écouter le professeur Montagnier .... et arretons d'etre des moutons et d'enrichir les caisses des gros laboratoires .......

Portrait de unetelespectatrice
10/juin/2012 - 20h33
philou002 a écrit :

difficile de se mettre à la place des parents qui ont un enfant autiste ! ca ne doit pas etre facile tout les jours ! 

Le probleme est que beaucoup de soi disant "vrai medecins sont des charlatans sans aucun tact  " et qu'aujourd'hui des medecins  qui ont des problemes avec conseils de l'ordre ...affssaps.... ont des resultats spectaculaire !!! écouter le professeur Montagnier .... et arretons d'etre des moutons et d'enrichir les caisses des gros laboratoires .......

Portrait de marie 44800
10/juin/2012 - 19h52
demainleschiens a écrit :

Quelques semaines auparavant Françis Perrin et sa femme Gersende étaient à Télé-matin. Témoignages très touchant et parcours hors du commun que le combat de ces parents avec le succès que l'on connait. Bravo !

Ruquier n'a décidemment rien innové une fois de plus.

Rhoo, allez, faut arreter de sans cesse critiquer Ruquier, c'est hors sujet, moi j'ai trouvé ce témoignage très touchant, je ne l'avais pas vu dans l'emission de Sophie Davant parceque je travaille à 10h00 du matin... 

Portrait de solveigh
10/juin/2012 - 19h49
mimi cracra a écrit :

alibabette : jamais mon enfant n'a eu de tels conséquences ! je comprends vos propos relayés par médiapart qui n'est pas à une polémique près... maintenant, sachez qu'une des filles de ce monsieur a beaucoup progressé et l'autre non...en ce qui concerne les propos de vinca, tout le monde ne les partage pas c'est sûr...mais en ce qui concerne cette méthode, sur mon petit garçon, elle a très bien fonctionné . Sur plusieurs enfants aussi . Après nous avoir baladé et manqué de respect pendant des années, nous estimons, nous parents d'enfants autistes avoir le choix dans nos prises en charge, ce qui n'est pas du tout le cas en france ! je ne travaille plus pour pouvoir m'occuper au mieux de mon enfant ! si vraiment ce centre maltraitait les enfants, il serait fermé depuis longtemps car je peux vous dire que beaucoup font tout ce qu'ils peuvent pour cela...encore au détriment des enfants et du choix des parents...peut-être faites-vous partie de ceux-là...et un cas très très particulier ne fait pas une généralité et ce n'est pas vinca qui excerce les soins...

Je pense qu'il y a d'autres alternatives, d'autres solutions sont possibles que des techniques d'apprentissages, qui ne rassurent au final que les parents, mais la souffrance des enfants, y pense-t-on ? Des adultes autistes ont témoigné de ces méthodes connues depuis leur jeune âge qui leur ont laissé des traces...

Ces méthodes me rappellent l'usine. Alors oui, c'est cadrant, oui, ils développent certaines acquisitions, mais pourquoi, ne voit on pas au delà de certaines acquisitions obtenues par une forme de dressage. Pourquoi ne respecte t-on pas le droit des autistes à être en dehors de notre monde, silencieux et organisés ? Pourquoi toujours mettre en avant "l'adaptation sociale" quitte à détruire ce qui fait leur vision du monde? Et l'éducation doit-elle passer par un formatage de la conscience ?

Et ce n'est pas cette institution que je vise particulièrement (bien qu'il y aurait tant à dire sur sa fondatrice) mais ces méthodes en général appliquées dans diverses institutions.

Portrait de solveigh
10/juin/2012 - 19h09
ROMANESCO a écrit :

d'une part, soyez prudente dans vos affirmations

d'autre part, un cas particulier ne fait pas une généralité....

Je suis du Nord, et ce cnetre a une excellente image et une excellente réputation en matire de travail avec les autistes

Renseignez vous sur les méthodes comportementales....

Vinca Rivière, fondatrice du centre ne conteste pas les propos tenus du père ayant porté plainte : « le time out, c’est une procédure de punition ». Concrètement, « Si un enfant a des troubles du comportement associé à des stimulations sensorielles, comme par exemple la lumière, on va faire en sorte que ces stimulations-là ne l’atteignent pas. Elle précise qu’ici, faute de salle particulière, « on occulte la fenêtre ». « Il y a des institutions qui mettent un chapeau sur la tête pour occulter la lumière », poursuit-elle, voire une cagoule sur la tête de l’enfant. Pour bien faire comprendre la méthode ABA, elle prend un autre exemple : « En analyse du comportement, il y a des procédures de punition par choc électrique. Tout le monde trouve ça scandaleux, mais c’est accepté par le gouvernement hollandais sous certaines procédures pour des troubles sévères et en derniers recours. Ce qu’on appelle « choc électrique », on le présente en formation en faisant sucer une pile de 9 volts : ça picote la langue. Mais ça suffit à changer un comportement, je l’ai vu en Hollande, et l’efficacité en est démontrée depuis les années 50. » Les inspecteurs mandatés par l’Agence régionale de santé du Nord-Pas-de-Calais n’ont pas recueilli ce type d’explication. Ils ont simplement examiné les faits relatés par la plainte de Fernando Ramos. Toutefois, leur enquête auprès du personnel confirme que « les hématomes (constatés sur les bras de la fillette) sont consécutifs aux blocages exercés par l’éducateur », et que des temps de time-out, solution pourtant dite « extrême », ont bien été mis en place.

Portrait de solveigh
10/juin/2012 - 18h56
mimi cracra a écrit :

alibabette : mon fils fût pris en charge par ce centre ! Que connaissez-vous de l'histoire de ce papa ( que je connais )? l'histoire de ce papa est très complexe ...je me permettrais pas de dire tout ce que je sais ...mon fils a commencé sa prise en charge à 2 ans et l'a terminé à 5 ans ! il est maintenant autonome, seul en classe alors qu'au départ, on nous avait dit de surtout ne rien faire car cela allait s'aggraver...je suis fière, très fière que mon fils ait connu cette structure, elle l'a "sauvé" et nous a sauvé ! ARS n'a pas donné suite à sa visite ! 2000 parents attendent une place dans ce ces fameux centres ( il y en a 2 de cette associations ) ! Beaucoup de parents seraient outrés de tels propos qui manisfestement ne portent que sur un jugement non fondé et dénué de connaissances ! avez-vous un enfant autiste ? je ne pense pas ...

Je suis éduc et j'ai bossé auprès d'enfants autistes.... Et je suis ravie pour votre fils.

Portrait de demainleschiens
10/juin/2012 - 18h49

pas télé-matin, mais l'émission de Sophie Davant le matin.

Portrait de demainleschiens
10/juin/2012 - 18h49
demainleschiens a écrit :

Quelques semaines auparavant Françis Perrin et sa femme Gersende étaient à Télé-matin. Témoignages très touchant et parcours hors du commun que le combat de ces parents avec le succès que l'on connait. Bravo !

Ruquier n'a décidemment rien innové une fois de plus.

Portrait de demainleschiens
10/juin/2012 - 18h47

Quelques semaines auparavant Françis Perrin et sa femme Gersende étaient à Télé-matin. Témoignages très touchant et parcours hors du commun que le combat de ces parents avec le succès que l'on connait. Bravo !

Ruquier n'a décidemment rien innové une fois de plus.

Portrait de solveigh
10/juin/2012 - 18h05

Le Centre Camus (où est le fils du comédien), tête de pont en France de la prise en charge des enfants autistes via la méthode comportementale ABA,  est accusé par le père de deux jeunes enfants autistes de maltraitance. La visite de quatre membres de l’équipe d’inspection (IGR) chargés par l’ARS de vérifier les dires du parent confirme la plainte : selon le rapport, ce centre présente des « dysfonctionnements » constituant « des facteurs de risques de maltraitance susceptibles d’avoir des répercussions sur les enfants accueillis ».  smiley

Portrait de rusard
10/juin/2012 - 18h00

j'ai une pote qui taff en centre pret de Trets,

me suis fait "voler" ma merguez dans mon dwich par un enfant otiste, lol

j'ai trouvé cela, un peu comme de l'art , car l'enfant à reagit selon son besoin, 

il n'a pas pris le reste qui accompagnait la merguez! 

suis un peu con sur les bords , je ne vois le mal nul part, bon courage au parent d'enfant et jeun's atteint! j'ai vue par mes yeux, c'est tres tres tres tres dur, surtotu pour ceux qui n'ont pas d'argent et les psy sont souvent un peu démunie face ses crises, imaginez les parents! 

Portrait de solveigh
10/juin/2012 - 17h58
Madjid59 a écrit :

son fils est à l'école d'autiste a villeneuve d'ascq 

Institution très chère dont un parent à porter plainte pour maltraitance...

Les plus vus