10/06/2012 10:09

Morandini Zap: Faire-part de deuil à France-Soir par le rédacteur en chef du quotidien

Le rédacteur en chef de France Soir a posté sur le site internet du quotidien, un faire part de deuil pour le quotidien qu'il dirige...

Il déclare:

"Le 18 juin, les juges -sur la foi du dossier et des ultimes propositions de notre P-D.G.- diront s'ils sont d'accord pour que France-Soir soit mis en redressement judiciaire. Ou s'il n'y plus qu'une solution : le dépôt de bilan. Et même si c'est un « oui » au redressement judiciaire -qui ouvrirait la porte à un éventuel repreneur- rien ne serait encore joué. Loin de là.
On vit donc à France-Soir des jours très particuliers. Quelques-uns se sont mis en congés. Mérités, mais amers. D'autres serrent les dents.

Et le bateau France-Soir continue d'avancer. II n'y a plus de pacha. Presque plus d'encadrement. Et du bastingage, on ne voit rien venir. Et pourtant, oui, le bateau avance.

S'il n'y allait pas du sort des salariés, ce serait une expérience à la limite excitante.

A bord du bateau, on serre en effet les rangs. On sait qu'on se souviendra plus tard de ce qu'on vit là comme de quelque chose de peu ordinaire. On voit arriver le récif, l'air est pur, le ciel dégagé et attendant le choc inévitable -bateau contre récif, ça va mal se passer- on fait comme si. Comme s'il n'y allait pas avoir de choc.

Au fait, « Merci, patron», ce n'était pas un tube des Charlots il y a vingt ou trente ans ? Allez, tous en chœur: « Merci, patron! »...

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kas18
10/juin/2012 - 12h35 - depuis l'application mobile
Col_Lsd2 a écrit :

Ma boite a été mis en RJ depuis plus d'un an, j'ai mis 10 personnes au chomage, je ne percois aucuns salaires depuis 3 ans...je fait parti des milliers de patron qui plonge en France depuis la crise.

Mais moi je ne suis pas journaliste, moi la TV s'en fou, l'etat s'en fou, tout le monde s'en fou.

Je suis désolé pour ce qui vous arrive, mais vous allez rejoindre les rangs de milliers d'anonyme, cela vous retirera peut etre les yeux du nombril.

 

Je partage la même situation Merci de rappeler qu il n y a pas que des journalistes

Les plus vus