05/06/2012 17:31

Dustin Hoffman incarne un sulfureux turfiste dans "Luck", une nouvelle série américaine

Par Isabelle TOUSSAINT

Dustin Hoffman, star oscarisée d'Hollywood, interprète un sulfureux turfiste au coeur du monde des courses de chevaux dans "Luck", nouvelle série américaine qui sera diffusée à partir du 19 juin sur la chaîne payante Orange Cinéma Séries.

Dans cette série inédite de neuf épisodes de 60 minutes, le scénariste David Mich pose un regard provocateur sur l'univers hippique. Il plonge aussi le téléspectateur dans celui des casinos, où se côtoient pègre et accros aux frissons du jeu.

Après trois années passées en prison, Chester Gernstein, dit "Ace", alias Dustin Hoffman, un passionné du jeu, décide de se venger de ceux qui l'ont fait plonger.

L'acteur de "Kramer contre Kramer" et "Rain Man" joue ici le rôle d'un homme impassible, bluffeur hors pair, au tempérament réfléchi maîtrisant parfaitement les codes des courses de chevaux.

Avec l'aide de Gus Demitriou (Denis Farina), son homme de main, il élabore un mystérieux plan autour d'un hippodrome moribond de Sacramento. Il se rapproche alors d'un entraîneur peu scrupuleux, Turo Escalante, à qui il a confié un pur sang.

L'acteur Nick Nolte interprète Walter Smith, un ancien entraîneur de galopeurs reconverti en propriétaire. Walter porte tous ses espoirs sur un beau pur sang, à la robe bai brun foncé (presque noire), qu'il confie à une "jockette", Rosie, mais uniquement à l'entraînement. Dans ce monde machiste, difficile de faire confiance à une femme en course !

Parallèlement, un groupe d'amis, Jerry, Renzo, Marcus et Lonnie, joueurs passionnés, décrochent la tirelire aux courses... le début de leurs problèmes.

Jockeys, entraîneurs, propriétaires, agents, vétérinaire, lads et joueurs, toute la filière des courses de chevaux est représentée.

Tout comme le jargon hippique : "Ne laisse pas ton cheval s'enfermer le long du rail, court le caché et prend les extérieurs", chuchote Escalante à son jockey Léon dans le rond de présentation. Dans la salle des balances, où les jockeys se pèsent avant et après l'épreuve, les copains de jeux "font le papier" (étudient les chances des chevaux).

La série offre des moments spectaculaires, des départs de course lorsque les chevaux jaillissent des stalles, aux scènes de botte-à-botte à plus de 60 km/heure dans le martèlement sourd des sabots.

La tension est aussi au rendez-vous avec des scènes plus difficiles, comme la chute d'un coursier qui se brise une jambe peu avant le poteau d'arrivée et doit être achevé par le vétérinaire sur la pelouse de l'hippodrome.

La série, initialement prévue pour plusieurs saisons, ne compte finalement que neuf épisodes. La production a renoncé a en réaliser davantage après la mort de trois chevaux lors des tournages. Plusieurs plaintes d'associations de défense des animaux, notamment PETA, le puissant lobby américain de défense animale, ont fait plier la chaîne américaine HBO, diffuseur de la série.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus