02/06/2012 16:04

Le magazine Vogue Français veut des mannequins plus "pulpeuses"

Le monde de la mode doit se sentir concerné par la santé, en premier lieu celle des mannequins, estime Emmanuelle Alt qui a pris les rênes de Vogue Paris depuis un an, espérant qu'on revienne à des top-models plus pulpeuses.

Q : Les rédactrices en chef des 19 éditions internationales de Vogue se sont engagées à ne plus employer de mannequins trop jeunes ou trop maigres et encourager l'hygiène de vie et la santé; la mode elle-même était-elle en cause ?

R : On s'est rendu compte, il n'y a pas très longtemp, qu'à la retouche numérique des photos, on faisait l'inverse de ce qu'on faisait il y a quelques années : on regrossit, on +re-pulpe+ les filles et c'est une alerte. C'est important de se sentir concerné par la santé des gens avec qui on travaille.

Il faut associer les créateurs à cette démarche, les prototypes en taille 36 qu'ils offrent sont beaucoup trop petits pour les mannequins des podiums et tout part des défilés. Avec des vêtements de plus en plus étriqués, il faut bien trouver des filles qui rentrent dedans... Alors si déjà les prototypes étaient conçus une taille au dessus, cela arrangerait tout le monde".

Q : Et Vogue doit montrer l'exemple ?

R : Les images de mode restent des exemples pour les jeunes filles. On essaie de remettre des limites aux +petits+ dérapages qu'il peut y avoir dans la mode, ne pas faire travailler des mannequins en dessous de 16 ans, parce que ce sont des enfants. Il faut qu'on se mette main dans la main avec les créateurs et les photographes pour tenir tous ce même discours.

Chez Vogue, on veut que l'identification des jeunes filles aux images de mode se fasse sur des bases saines, sur des corps normaux de filles normales, en âge de travailler. J'adorerais qu'on revienne aux années 90, quand les mannequins les plus en vue étaient Claudia Schiffer, Linda Evangelista, Cindy Crawford ou Naomi Campbell, des femmes plantureuses qui avaient deux tailles de plus que les filles de maintenant.

Elle avaient de la poitrine, elles avaient des fesses, elles avaient des cuisses. On considérait qu'elles avaient des corps idéaux, ces filles n'ont pas été remplacées en terme d'icônes.

Q : Vous avez pris la rédaction en chef de Vogue Paris il y presque an, qu'avez vous changé et comment évolue le magazine ?

R : Vogue est une institution, je ne suis pas là pour révolutionner le journal ou le changer de manière radicale. C'est un magazine qui est sain et en bonne santé, il a changé visuellement, je voudrais qu'il soit moins provocant mais toujours audacieux.

Il peut quand même se permettre beaucoup de choses, parce qu'on attend de Vogue des images fortes. Mais fortes ne veut dire choquantes, Vogue doit pouvoir traîner sur toutes les tables. On essaie depuis un an de mettre plus à l'honneur la France, les actrices et les personnalités françaises qu'on met plus volontiers en couverture.

Le prochain numéro est un numéro spécial Paris, qui reste la capitale mondiale de la mode. D'ailleurs, l'édition française de Vogue est la seule qui porte le nom d'une ville et pas celui d'un pays.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Blossom
4/juin/2012 - 05h51

C'est quand même navrant de voir que dès qu'on parle de minceur dans les magazines, on a les sempiternelles insultes sur les "sacs d'os", "anorexiques", "squelettes", "cadavres", "osselets", "pas des vraies femmes" etc. Personne ne choisit sa silhouette, ni les maigres, ni les grosses. 

Quant aux "les hommes préfèrent les rondes", pitié. Entre Marianne James et Gisele Bundchen, vous croyez vraiment que d'un point de vue purement esthétique, la majorité vont chosir M. James ? 

"Claudia Schiffer, Linda Evangelista, Cindy Crawford ou Naomi Campbell, des femmes plantureuses qui avaient deux tailles de plus que les filles de maintenant".

Je pense que tout est dit. Le but n'est pas de mettre des femmes rondes ou grosses comme sur la photo illustrant l'article, mais des filles minces et athlétiques. Qui ne ressemblent en rien à la femme ordinaire. 

Portrait de rusard
4/juin/2012 - 01h17
Merci mon dieu, on en a peut etre enfin fini avec le jeu des osselet
Portrait de cyberlula
3/juin/2012 - 10h26
PlayboyForLife a écrit :

Le top c'est les bonnes biatch, bien minces, avec un visage angélique, un regard de braise, une bouche pulpeuse, de longs cheveux soyeux avec des pointes, de légers abdos apparents, une peau de pêche, un bon boule bien ferme et bien cambré, et des gros tétés.:love:

Ca existe... sur les photos photoshopées et dans les manga japonais

Portrait de James06
2/juin/2012 - 22h16 - depuis l'application mobile

Sa change des porte manteaux , très jolie photos et très belles filles

Portrait de Yoenaï
2/juin/2012 - 16h40

moi je voudrais des filles avec une petite taille genre 1m55-56-58-59-60 parce que la nouvelle mode c'est ces tailles là eh oui plus les années passent et plus on voit des filles rétrecir malheuresement et ce'st exactement pareil pour les garçons la taille des garçons maitenant c'est plus 1m73-75 y en qui font même 1m60 alors des filles petite et pulpeuse se serait mieux(d'autant plus que ces filles là n'ont pas confaince en elle puisque petite de taille pour certains veut dire petite en âge et en mentalité hors c'est faux), bref des filles comme eva longoria,kim kardashian serait mieux(petite et pulpeuse)

Portrait de Fitzcaraldo
2/juin/2012 - 16h15
Litoun a écrit :
Messieurs, préférez-vous les filles filiformes ou pulpeuses ?

 

Entre les deux 

les filiformes  ? non !j'aime pas les sacs d'os .;sauf quand je les rapporte à mon chien ..

les pulpeuses ? non ! faut les secouer pour que la pulpe soit partout .;orangina orangina ..

smiley

Portrait de Anonymous
2/juin/2012 - 16h08

Tu es en retard .... il y a 3 semaines TF1 le disait déjà! smiley

Les plus vus