01/06/2012 10:29

Colombie: Roméo Langlois avoue avoir redouté le même "drame" que Ingrid Betancourt

Le journaliste français Roméo Langlois, libéré mercredi par les Farc dans le sud de la Colombie, a confié jeudi avoir redouté vivre le même "drame" que l'ex-otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, qui a passé plus de six ans en captivité.

"Comment n'aurais-je pu penser au drame d'Ingrid, dans ces moments difficiles de solitude ? ", a répondu M. Langlois, interrogé à l'ambassade de France à Bogota, où il a donné une conférence de presse.

"Bien sûr, j'y ai pensé, et beaucoup, mais j'y pensais pendant les moments d'ennui", a poursuivi le correspondant de la chaîne de télévision France 24, capturé le 28 avril lors de l'attaque d'une brigade militaire dont il filmait une opération anti-drogue dans le département de Caqueta. C'est dans ce même fief de la guérilla que Mme Betancourt avait été enlevée en 2002 par les Farc avant d'être libérée par une opération de sauvetage de l'armée, baptisée "Jaque" ("Echec" en français). Parfois, le reporter français a avoué s'être demandé si la guérilla n'allait pas penser "avoir sa revanche de l'opération Jaque avec moi".

M. Langlois, remis mercredi par les rebelles à une mission humanitaire, a assuré toutefois avoir tenté de "rester rationnel" durant sa captivité, soulignant qu'il n'avait "jamais été attaché" contrairement à l'ex-otage française.

"Je savais qu'ils allaient me relâcher mais je pensais qu'ils allaient le faire dans deux, trois jours, très rapidement", a poursuivi le journaliste, reprochant aux Farc de l'avoir utilisé pour "faire un peu de politique". Fondée en 1964, la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) compte encore 9.200 combattants, repliés dans des régions de montagnes et de forêts. Elle s'était engagée en février à renoncer à la pratique des enlèvements contre rançon.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
3/juin/2012 - 09h27

Une bonne nouvelle qu'il soit libéré.

Portrait de Ada Wong
1/juin/2012 - 13h08

Je ne vois pas pourquoi il coimpare sa situation à celle d'Ingrid Betancourt. La sienne était beaucoup plus enviable !

Les plus vus