31/05/2012 10:05

Trop de tabac dans les films français selon la Ligue contre le cancer

La Ligue contre le cancer dénonce la valorisation du tabagisme dans les films français en publiant une enquête sur 180 films à l'occasion de la journée mondiale sans tabac de jeudi.
"Environ 80% des 180 films visionnés présentent des situations avec une représentation du tabac. Les mises en scène regroupent tant le tabagisme que les objets tels les briquets, cendriers et paquets de cigarettes", note la Ligue d'après cette enquête, menée depuis 2005, avec l'institut Ipsos.
"La présence et la valorisation du tabagisme dans le cinéma" permettent aux industriels de "séduire" les victimes de demain, "plus particulièrement les femmes et les plus jeunes", d'où cette étude "pour dénoncer" leurs "techniques marketing honteuses", selon Jacqueline Godet, présidente de l'association.
Lors d'un film, la présence du tabac (2,4 minutes en moyenne) équivaut à "cinq publicités que les industriels auraient dû payer en moyenne 600.000 euros à la télévision".
La Ligue reproche aussi cinéma de "stigmatiser de moins en moins le fumeur": "72,9% des fumeurs sont des personnages +respectables+ en 2005 versus 90,7% en 2010". Un phénomène qui "accentue la banalisation du tabagisme en France", note-t-elle.
Elle épingle des films "particulièrement publicitaires" comme Incontrôlable (2006) de Raffy Shart, qui permet à la marque Philip d'apparaître 9 fois et Gainsbourg, une vie héroïque (2010) réalisé de Johann Sfar où c'est la marque Gitane qui est la plus présente.
Dans Cliente (2008) de Josiane Balasko, la Ligue "constate la présence de la marque Marlboro Light dans tout le film ainsi que dans le générique".
"Outrée", elle "a engagé une action en justice contre les producteurs et distributeurs du film. Il s'agit de "la première action en justice française engagée", et "toujours en cours", précise-t-on à la Ligue.
"Le cinéma français ne respecte pas la loi d'interdiction de fumer", poursuit la Ligue : 21,3% de séquences où les personnes fument se passent dans un lieu public comme un café, restaurant, discothèque et 20,8% au bureau ou au travail.
Elle appelle le monde du cinéma et du spectacle à promouvoir des oeuvres sans tabac. La Ligue revendique néanmoins l'interdiction au moins de 18 ans les films comportant des images de marque de produits du tabac et demande au ministère de la Culture de refuser tout financement public aux films faisant la promotion du tabac.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de rusard
11/juin/2012 - 22h55

ne boit pas, ne fume pas, ne mange pas trop, ne baise pas,

je cherche ma 22 long rifle! ah ui, pas d'arme, bon bé, je tente avec une tite cuillére 

Portrait de Marc17
31/mai/2012 - 16h58
dugenou2 a écrit :

Laissez nous mourir comme on veut et surtout fichez nous la paix les pisse-froid

 

Marre de tous ces interdits qui eux nous polluent l'existence

 

Tu peux mourir comme tu veux tant que tu ne fais pas respirer la fumée de ta clope à des gens qui n'ont rien demandé.

Portrait de Pat24
31/mai/2012 - 15h30

des milliards de victimes

 

Ouh là. On a 6 millions de morts chaque année dans le monde par la faute du tabac, 600000 morts par la fumée passive. C'est déjà énorme, n'en rajoutons pas.

 

En ajoutant toutes les personnes malades du tabac, on approche peut être le milliard de victime dans le monde.

Portrait de Pat24
31/mai/2012 - 15h25

Lorsque je regarde un film français, j'ai très souvent l'impression de regarder une émission de publicité pour le tabac.

 

Les scènes de tagisme servent à meubler les temps morts. Ces films sont pour la plupart des navets. Je n'ai pas regardé le film jusqu'au bout la plupart du temps tellement c'était mauvais.

 

J'hésite maintenant à aller regarder un film français ( salle, TV, DVD ), je regarde d'ábord s'il y a du tabagisme.

Portrait de Marc17
31/mai/2012 - 13h45
motus a écrit :

et pour l'alcoolisme, on fait quoi?

on fait pareil pour les bouteilles?

 

Quand il existera un alcoolisme passif comme il existe un tabagisme passif, on verra.smiley

Mais pour l'alcool, on pourrait déjà commencer par se montrer nettement plus sévères envers les patrons de boîtes de nuit qui servent leurs clients jusqu'à plus soif (c'est le cas de le dire) sans se soucier de leur état.

Mais pour en revenir au tabac, on ne peut passer son temps à se lamenter des méfaits du tabagisme et tourner sans arrêt autour du pot. Les images sur les paquets de clope, ça ne marche pas (prévisible), les campagnes télévisées non plus. Tant qu'on ne tape pas au portefeuille, rien n'est possible.

Portrait de Marc17
31/mai/2012 - 13h15

On veut lutter contre le tabagisme ? Dès demain, doublement du prix du paquet avec uniformisation au niveau européen. Et basta !

Portrait de CHEMINOU78
31/mai/2012 - 12h47 - depuis l'application mobile

trop de niziseries aussi

Portrait de Pinp
31/mai/2012 - 12h33

Il y a20 ans les gens n'avaient pas autant d'interdit et ils vivaient mieux. Aujourd'hui, des gens et parfois des Lobbistes sont payés pour mieux formater la société. Au nom de leur sécurité. Je comprends mieux pourquoi, avec tous ces interdits, il y a tant de gens aigris, frustrés et dépressifs.

Portrait de silex
31/mai/2012 - 11h43

à part manger 5 légumes par jour pour diversifier les poisons, la ligue contre le cancer n'a pas d'autres bonnes idées et rien à dénnoncer d'autres que le tabc?

ils prennent vraiment les gens pour des cons!

Portrait de silex
31/mai/2012 - 11h11
Lola_ a écrit :

 

Je crois que j'ai trouvé de quoi faire votre bonheur...

Une proposition de loi pour interdire l’utilisation du bocal comme aquarium pour poisson rouge ? C'est la démarche du député du Territoire de Belfort (Franche-Comté) Zumkeller qui a mis la question entre les mains du ministre de l’agriculture.

En Europe, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas ont d’ores et déjà légiféré pour la fin du bocal.

;)

je trouve qu'il faut être pervers pour mettre un poisson tout seul dans un bocal comme un oiseau seul en cage....et pour faire court pour mettre des animaux en cage ou en aquarium....faut pas vraiment aimer les animaux...smiley

Portrait de touloune
31/mai/2012 - 11h08

Franchement, à part si l'on est super influençable, je ne vois pas en quoi le fait de fumer dans les films incite les gens à fumer. Mes parents ont été fumeurs pendant des années après avoir arrêter depuis au moins 20 ans, ne m'a jamais donné envie de fumer.

 Je pense que c'est un faux débat. 

Portrait de silex
31/mai/2012 - 11h05

je trouve aussi et trop de sexe, trop de violence, trop de drogue, trop d'alcool, trop de riches, trop de pauvres, trop de jeunes, trop de vieux, trop de flics, trop de bagnoles, trop de fringues....etc...

elle est pas belle la vie?

 

Portrait de orus54
31/mai/2012 - 10h38

moi je dis il faut interdire que les poissons rouges se retrouvent dans des aquariums rond   il faut  des aquariums carres   merci j espere trouver une association pour ca

Portrait de HVD13
31/mai/2012 - 10h35

 "Le cinéma français ne respecte pas la loi d'interdiction de fumer"!! ça m'a bien fait marrer!!! c'est débile, c'est du cinéma, c'est pour divertir, du fictif, faut vraiment être blasé ou souffrir d'obsessions sévére pour s'arrêter à ça!!! 

Portrait de passlou
31/mai/2012 - 10h33

Je suis à l'aise pour faire savoir ce que je pense : j'ai fumé plus d'un paquet de cigarettes par jour et je ne fume plus depuis 15 ans.

Il ne faut jamais laisser la censure s'imposer...

Soyons logiques : Pourquoi seulement le tabac ? Il faut aussi interdire les scènes où les acteurs boivent de l'alcool ou fument un petit joint et pourquoi pas aussi les scènes de sexe contraires à la morale.

Ce serait effrayant non ?

Laissons donc gainsbourg fumer sur ses affiches et les acteurs se passer cigarettes et cigares dans les films. C'est prendre les gens pour des idiots au sens littéral du mot que de croire que la simple vue de volutes de fumée au cinéma va faire remonter la consommation de tabac.

Je ne supporte pas les intégristes quels qu'ils soient.

Portrait de archied87
31/mai/2012 - 10h25

J'ai arreté de fumer depuis 25 ans sous la contrainte de personne, par choix personnel uniquement. Aujourdhui, je ne sais pas si je le ferais. Il n'y a rien de pire que la stigmatisation. A force de traiter les fumeurs de pestiferés, il se passe le contraire de ce qu'on souhaiterait. Foutez la paix aux fumeurs et ils arreteront volontairement tout seul. On est français et on aime braver les interdits !!!

 

Les plus vus