31/05/2012 10:13

Roméo Langlois a l'intention de rentrer travailler en France

Le journaliste français Roméo Langlois, libéré mercredi par la guérilla des Farc dans le sud de la Colombie, a affirmé jeudi qu'il avait l'intention de rentrer travailler en France tout en précisant que cette réflexion avait été engagée avant la prise d'otage.

"Ces derniers mois, je commençais à penser à rentrer en France. Je commençais à vivre un peu entre la France et la Colombie", a expliqué le journaliste en direct sur France 24.

"Curieusement, j'étais en train d'amorcer mon retour vers le vieux continent. Je pense que cela va se préciser petit à petit, mais je ne suis pas encore parti, j'ai d'excellents amis ici, j'ai une vie, un appartement...", a ajouté le correspondant de la chaien française en Colombie. Le journaliste a tenu à souligner que l'expérence de sa captivité n'était "pas du tout déterminante" dans ce choix, fruit d'une réflexion de longue date.

Roméo Langlois a été transféré par avion dans la soirée de mercredi à Bogota. Il a estimé probable un retour en France dès jeudi pour y retrouver sa famille. En poste en Colombie depuis une dizaine d'année, le journaliste a été remis mercredi à une délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) par la guérilla des Farc dans le petit village de San Isidro, non loin du lieu de sa capture.

Il avait été enlevé lors de l'attaque d'une brigade de l'armée qu'il accompagnait pour filmer une opération anti-drogue, embuscade durant laquelle quatre militaires ont été tués.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus