30/05/2012 20:43

Le journaliste de France 24, Roméo Langlois, détenu par les Farc, a été libéré

Après un mois de captivité, le journaliste français Roméo Langlois, libéré mercredi par la guérilla des Farc dans le sud de la Colombie, devrait bientôt rentrer en France, peut-être dès jeudi, pour y retrouver sa famille.

Remis par la rébellion marxiste dans le village de San Isidro, dans le département du Caqueta où il a été capturé le 28 avril lors d'un reportage avec l'armée, le correspondant la chaîne France 24 est reparti à bord d'une caravane du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), venue le rechercher. Interrogé sur la date de ses retrouvailles à Paris avec ses parents, M. Langlois a répondu: "Il semble que ce soit demain" (jeudi).

"Je vais voir si je peux négocier un jour de plus, mais je crois que cela va être difficile", a ajouté le journaliste, qui s'est envolé dans la soirée à l'aéroport de Florencia, capitale du Caqueta, pour regagner Bogota où il passera la nuit, a-t-on précisé dans son entourage.

Le journaliste français, en poste dans la capitale colombienne depuis une dizaine d'années, a été capturé le 28 avril lors de l'attaque d'une brigade de l'armée qu'il accompagnait pour filmer une opération anti-drogue, embuscade durant laquelle quatre militaires ont été tués.

"J'ai toujours fait profil bas ici pour pouvoir travailler, bouger partout, mais maintenant je me suis cramé", a-t-il également confié, assurant que cette expérience n'avait pas "changé sa perception du conflit colombien". M. Langlois a enfin "reproché" aux Farc de s'être livré à un "jeu politique" avant "toute considération humanitaire" et d'avoir "organisé un show", en le maintenant en captivité.

Fondée en 1964, la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) compte encore 9.200 combattants, repliés dans des régions de montagnes et de forêts. Elle s'était engagée en février à renoncer à la pratique des enlèvements contre rançon.

Un peu plus tôt dans la journée de mercredi, un groupe de rebelles avaient conduit en voiture M. Langlois à San Isidro, un petit village de 300 habitants, où le journaliste avait été accueilli chaleureusement par la population.

"A part le fait d'avoir été détenu durant un mois, tout le reste s'est bien passé. Je ne peux pas me plaindre", a déclaré M. Langlois, affirmant avoir été "toujours été traité comme un invité".

Blessé au bras par un tir lors de sa capture, il a assuré être en bonne santé. "Je reste avec la conviction qu'il faut continuer à suivre ce conflit", a aussi souligné le journaliste, initialement qualifié de "prisonnier de guerre" par ses geôliers. Une qualification pour laquelle un guérillero a publiquement présenté ses excuses au cours d'une longue cérémonie sur une estrade montée dans l'école du village.

"J'accepte les excuses, mais je ne partage pas la décision de m'avoir retenu trente-trois jours", a rétorqué le journaliste, avant de repartir avec la mission humanitaire du CICR.

La délégation comprenait en outre un émissaire du ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Chauvin, et l'ex-sénatrice colombienne Piedad Cordoba, médiatrice auprès des Farc. Aussitôt la nouvelle connue, le président français François Hollande a exprimé sa "très grande joie" après "cet heureux dénouement". A Paris, les parents du journaliste se sont également déclarés "très heureux".

"On y croit maintenant qu'on le voit", a expliqué son père. Le président de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), Alain de Pouzilhac, patron de la chaîne France 24, qui avait fait le déplacement à Florencia, s'est dit "formidablement heureux".

Selon lui, M. Langlois pourrait, si sa santé le lui permet, regagner Paris dès "vendredi après-midi".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koi29
31/mai/2012 - 13h05

Si je pense les avoir mais je trouve que parfois les types ne sont pas obligés d'aller aussi loin dans leurs recherches. Personne ne nie l'intérêt de ces reporters (et surtout pas moi)  qui prennent des risques pour nous livrer de fomidables reportages (dont je rafole) mais je dis que parfois il y a une prise de risque tellement élevée qu'ils doivent aussi l'assumer. Ceci étant peut-être n'a-t-il pas eu de chance et que au départ sa mission n'était pas si dangereuse que cela auquel cas on parlera de pas de bol et alors ok ..; Mais quand la france place une zone en liste noire en conseillant de ne pas y aller, qu'on y va quand même et qu'on se fait choper, et que l'état fait des pieds et des mains pour vous sortir de là , le minimum c'est de ne pas trop la ramener.... Voilà... ai-je un peu nuancé ou mieux expliqué ce qui me gêne ?

Et bien entendu il n'est pas question de laisser le mec en plant là-bas. Mais il est bon de rappeler à tous ce qu'implique ensuite les risques pris.... même si encore une fois le reportage que je vais voir ensuite à zone interdite ou enqûte exclusive ou autre est généralement très bon et très instructif. les reporters ont permis de voir des choses hallucinantes et mis à jour d'énormes scandales dans le monde, au pétil de leur vie souvent. Mais l'humilité ensuite de ne pas trop faire de vague si çà a merdé, c'est à mon avis bien aussi.

Portrait de Fitzcaraldo
31/mai/2012 - 12h15

Roméo va peut être arrêter le journalisme et ouvrir un magasin de ..

 

Farcs et attrapes ..??

Portrait de france66
31/mai/2012 - 11h16
Tatoufo a écrit :
Au moins ça ne traîne pas avec François hollande !

Mais c'est quand même nous qui payons la facture ! Donc pas mieux.

Portrait de france66
31/mai/2012 - 11h14
SOIXANTE CARACTERES POUR UN PSEUDO C EST AMPLEMENT SUFFISANT a écrit :

et oui

laconscience professionnelle

la qualité du travail,

 

des valeurs que vous ne connaissez sans doute pas

On peut avoir une conscience professionnelle, faire un travail de qualité sans pour autant prendre des risques inconsidérés et inutiles .

Portrait de caramelus
31/mai/2012 - 10h02

il reste une centaine de personnes prisonnières des Farcs on n'en parle pas  car ce ne sont pas des journalistes! ou tout du moins des Français

Assez d'aller dans un endroit ou l'on sait avoir de gros risques tout cela pour un eventuel scoop??

Qui paie son retour en avion ? Et contre quoi ou qui a t-il été libéré?

Portrait de karinelectrik
31/mai/2012 - 09h15
aonang a écrit :

très bizarre cet enlevement,  je me pose des questions....

coup de pub !!!!

il va vendre ses interview, se faire de l'argent, appeler ses copains

des Farcs au telephone, les revoir !!!!!

je me suis dit exactement la même chose..un peu bizarre sa réaction... a son retour en France nous allons le voir sur tous les plateaux télé et peut être même nous aurons droit a un livre?! qui sait!

Portrait de Koi29
31/mai/2012 - 08h09

Ce énerve un peu ce sont ces gars qui prennent parfois plus de risque que nécessaire sous le prétexte d'informer (alors que là franchement on n'avait pas besoin de lui pour savoir qu'il y avait des problèmes dans ce pays, d'autres avaient pris des risques avant, cela suffit...) et qui après obligent notre gouvernement à batailer en sous main et à faire des concessions. Du coup j'ai de plus en plus de mal à avoir pitié de ces gens qui traînent  dans tous ces coins dangeraux en prenant des risques inconsidérés. Et le coup de filmer durant son séjour d'otage avec aussi la petite cam lors de sa libération, çà me laisse une drôle d'impression. çà fait trop penser au gars qui cherchait le scoop et qui va monter un petit film plus tard histoire de vendre et de se faire de la thune.  Je ne sais pas...çà me gêne. Il devrait faire profil bas.

Portrait de mapoule
31/mai/2012 - 07h23

Encore un qui aura couté du fric à la France ! Et en plus il faudrait qu'on le prenne pour un héros : qu'est-ce que j'en ai à foutre de l'armée colombienne !

Puisqu'il faut verser dans la débilité, moi j'ai une hypothèse de cette affaire : c'est Hollande qui lui a demandé de se faire attraper pour couvrir les affaires DSK ! Putain je tiens un scoop !

Salut les Nazes !

Portrait de chaparal
31/mai/2012 - 07h18

bravo mr  Hollande, bon boulot,et pour les autres qui parlent pognon la Grèce vous coute combien...loll

Portrait de Gus'
31/mai/2012 - 00h19
xanadu56 a écrit :

toute cette histoire ressemble quane meme beaucoup a un gros FAKE !!!!!!!

Faut vraiment avoir l'esprit tordu pour penser à ça... surtout que ça n'a rien à voir avec Hollande ou Sarkozy!

Portrait de caramelus
30/mai/2012 - 23h33
AIex Térieur a écrit :

Bravo et merci a notre président, il a dit qu'il le ferait liberer, il l'a fait.

C'est une blague de votre part ?

Portrait de figocus
30/mai/2012 - 23h19

Ras le bol de ces journalistes qui se prennent pour des robins des bois et qui encourent des risques pareils pour rien aux frais du contribuable

Portrait de Guy beugniet
DanielleCerize a écrit :
Bravo ! On peut aussi remercier le Président Nicolas Sarkozy ...

Pourquoi

Portrait de DanielleCerize

Bravo !
On peut aussi remercier le Président Nicolas Sarkozy ...

Portrait de Guy beugniet

Super cela est une bonne news. Dans notre monde

Les plus vus