30/05/2012 14:31

Les émissions du fondateur de WikiLeaks vont "continuer" à la TV russe

La chaîne publique russe d'information mondiale en anglais RT (Russia Today) a annoncé mercredi que sa collaboration avec Julian Assange, entamée en avril avec une interview du chef du Hezbollah, allait "continuer" malgré les ennuis judiciaires du fondateur de Wikileaks.

"L'émission d'Assange va continuer sur notre antenne", a déclaré sur Twitter Margarita Simonian, la rédactrice en chef de cette chaîne créée par le Kremlin et qui émet également en arabe et en espagnol pour faire valoir la voix de la Russie dans le monde. "Julian est quelqu'un de courageux et de déterminé. Je lui souhaite de rester ferme dans sa lutte contre le système", a-t-elle ajouté.

La Cour suprême britannique a donné son feu vert mercredi à l'extradition de Julian Assange vers la Suède, où la justice veut l'entendre dans une affaire de viol et d'agressions sexuelles sur plainte de deux jeunes femmes.

Ses partisans clament que l'Australien est victime d'un complot, en représailles à la publication par WikiLeaks en 2010 de milliers de documents confidentiels qui avaient fait trembler Washington et la diplomatie mondiale. La chaîne RT (Russia Today) avait annoncé en avril sa collaboration avec Julian Assange pour une série de douze interviews de personnalités.

La première émission, enregistrée en Grande-Bretagne et diffusée le 17 avril, avait vu le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, ennemi juré d'Israël et de Washington, réaffirmer son soutien au régime syrien, également soutenu par Moscou.

Le fondateur de Wikileaks avait reçu en décembre 2010 le soutien de Vladimir Poutine, alors Premier ministre, et du président de l'époque Dmitri Medvedev qui avait souligné le "cynisme" des positions américaines exposées par ces fuites.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus