25/05/2012 10:13

Un courtier accuse le Nasdaq de lui avoir fait perdre 35 millions sur Facebook

Un courtier new-yorkais a demandé au Nasdaq de l'indemniser jusqu'à hauteur de 35 millions de dollars, montant des pertes qu'il estime avoir essuyées à cause des problèmes rencontrés par la plateforme boursière lors du lancement de l'action de Facebook vendredi dernier.

Knight Capital écrit dans un document remis aux autorités boursières tard mercredi qu'il a soumis une réclamation au Nasdaq sur les pertes liées à la gestion informatique des ordres boursiers massifs et parfois contradictoires reçus par la plateforme électronique lors de la première journée de cotation du géant des réseaux sociaux, qui a levé quelque 16 milliards de dollars au cours de l'opération.

"Comme cela a été largement commenté, il y a eu beaucoup de problèmes au Nasdaq lors à la cotation de Facebook. Certains opérateurs de marché, y compris cette entreprise, ont essuyé de lourdes pertes", explique Knight dans ce document.

Le courtier estime que sa perte avant impôts liées à ces évènements se situe entre 30 et 35 millions de dollars.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Laurent93
25/mai/2012 - 11h14 - depuis l'application mobile

Un courtier qui porte plainte. Hahaha. Mais c'est ça la bourse. Tu peux gagner énormément mais aussi tout perdre. C'est une bonne nouvelle pour ce matin.

Portrait de Culpidon
25/mai/2012 - 10h24
kron2012 a écrit :

C'est à mourirr de rire. Tu joues, tu perds, il faut accepter les règles mon grand. C'est aussi ça le capitalisme...........

On est d'accord, qu'elle idée d'investir dans facebook aussi, c'était evident !!

Portrait de aldric10
25/mai/2012 - 10h24
kron2012 a écrit :

C'est à mourirr de rire. Tu joues, tu perds, il faut accepter les règles mon grand. C'est aussi ça le capitalisme...........

Vu l'article, le courtier ne se plaint pas de la dégringolade de l'action de Facebook mais de problèmes techniques qui ont faussé les actes boursiers des courtiers. Dans ce cas, il a raison de faire une réclamation.

Les plus vus