13/04/2012 09:57

France Bleu Frequenza Mora apporte son soutien aux 2 journalistes de France3 Corse agressés

La direction de la radio publique France Bleu Frequenza Mora a apporté jeudi son soutien à deux journalistes de France3 Corse molestés lundi dernier sur les lieux d'un attentat perpétré la veille à Ajaccio.

Le directeur de la station, Hervé de Haro, a aussi protesté, dans un communiqué, contre les menaces qui ont visé un journaliste de Frequenza Mora qui se trouvait sur place.

"La violence à l'endroit de l'un de nos journalistes, comme celle subie pas nos deux confrères de France 3 Corse (...), ne peut trouver aucune justification ni circonstances atténuantes", a déclaré Hervé de Haro.

Il a condamné avec "l'ensemble des salariés de France Bleu Frequenza Mora (...) toutes les agressions et pressions que le monde de l'audiovisuel doit affronter".

Une rédactrice et un cameraman avaient été pris à partie par une dizaine de personnes alors qu'ils étaient revenus sur les lieux d'un attentat perpétré dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville d'Ajaccio. Un restaurateur avait été mortellement blessé dans l'explosion d'un engin artisanal placé dans une poubelle. Cet attentat, qui n'a pas été revendiqué, serait dû, selon les enquêteurs, à un différend d'ordre privé.

La direction de France 3 Corse et les deux journalistes ont porté plainte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus