18/01/2007 13:07

Libération va changer de formule "avant l'été"

Le Pdg de Libération, Laurent Joffrin, affirme que le journal "change" et annonce une "série de réformes d'hiver" pour une "formule nouvelle avant l'été", jeudi en ouverture d'une numéro spécial consacré au "making of" du quotidien.

Dans un texte intitulé "Libération change", le nouveau dirigeant reconnaît que le journal, qui sort d'une grave crise financière, a "pu commettre des erreurs" par le passé, notamment lors du référendum sur la constitution européenne de 2005.

"Beaucoup de journaux, y compris le nôtre, ont voté oui avec de bonnes raisons. Mais en donnant le sentiment de mépriser les partisans du non - c'est-à-dire une bonne partie du peuple et des lecteurs -, le journal est apparu comme un instrument de l'establishment plus que le héraut des citoyens", estime-t-il.

"La relance de Libération à l'oeuvre en ce début d'année passe par des gestes qui expriment la volonté de rompre avec ce passé. Nous voulons changer notre rapport avec nos lecteurs ; nous voulons un Libération qui soit le leur", affirme-t-il.

Le numéro spécial de ce jeudi, dans lequel le journal dévoile ses coulisses, inaugure une "série de réformes d'hiver", avec "deux ajouts", explique M. Joffrin.

Chaque jour, une double page rédactionnelle sera confectionnée en liaison avec le site internet du quotidien, pour constituer un "+contre-journal+ fait par les +libénautes+ et les lecteurs", indique-t-il.

Une série de rencontres sera par ailleurs organisée avec les lecteurs, en liaison avec la Société des lecteurs de Libération.

Les innovations se poursuivront ensuite "à un rythme soutenu" pendant le printemps, de manière à aboutir à une "formule nouvelle avant l'été" qui soit "plus proche de nos lecteurs, plus conforme à l'esprit du temps et qui fasse de Libération le porte-parole de la société", ajoute-t-il.

Le site internet sera également relancé autour de "trois objectifs" : "une réactivité plus grande à l'actualité, une extension de ses activités communautaires et la création d'une +Libéradio+ à podcaster", poursuit-il.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sésam33
18/janvier/2007 - 23h59

bon ou pas bon
peu importe la ligne éditoriale du moment que ça fasse du tirage
Plus qu'on en vend plus que c'est mieux
J'ai un truc pour faire du tirage ,un modèle, T^he Sun ou le Bild
Chez nous on a France Soir
Y a que ça qui marche
La presse écrite c'est fini quand une info sort des presses, elle a déjà fait 3 fois le tour du monde c'est du réchauffé

Portrait de jeandoit
18/janvier/2007 - 13h13

un peu de marketing
pour essayer de relancer les affaires ?

Bien sûr que l'avenir de la presse écrite est sur le net. Bien un libéradio à podcaster !

pour ceux qui aiment !

Les plus vus