03/04/2012 13:38

L'enfant giflé par François Bayrou en 2002 condamné pour des violences envers des policiers

Le jeune garçon giflé par François Bayrou lors de la campagne présidentielle de 2002 à Strasbourg alors qu'il essayait de "faire les poches" du candidat a été condamné, dix ans après, pour des outrages et violences lors d'une altercation avec des policiers, a-t-on appris aujourd'hui auprès de son avocat.

Le jeune homme aujourd'hui âgé de 21 ans a été condamné hier à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Strasbourg qui n'a pas requis de mandat de dépôt, a précisé son conseil, Me Thomas Beaugrand, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace. Selon Me Beaugrand, il a reconnu avoir insulté des policiers qui avaient aspergé son père de gaz lacrymogène lors d'un attroupement en juillet dans une cité de la Meinau, dans le sud de la ville. Il a toutefois nié avoir jeté des objets sur les agents.

Celui que tout son quartier surnomme "Bayrou" depuis la claque de 2002 avait déjà six condamnations à son casier judiciaire, dont une pour outrage, ce qui lui valait de comparaître sous le coup de la récidive. "Ce surnom le stigmatise un peu vis a vis des forces de l'ordre, cela le rend visible, a expliqué l'avocat. Bien sûr, il tire une petite fierté d'avoir eu son heure de gloire mais cela lui a aussi porté préjudice". Il a notamment passé huit mois et demi en détention provisoire dans une affaire de trafic de drogue, avant d'être innocenté lors du procès en mars 2011, a rappelé Me Beaugrand.

En 2002, alors âgé de 11 ans, le petit garçon avait reçu sous l'oeil des caméras une gifle de François Bayrou alors qu'un attroupement s'était formé autour du candidat qui tentait de dialoguer avec un groupe de jeunes d'un quartier sensible.  "Tu me fais pas les poches", lui avait lancé le candidat à la présidentielle qui portait à cette époque les couleurs de l'UDF. François Bayrou avait estimé quelques jours après que cette gifle était "un geste de père de famille (...) sans gravité".

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CYTISE
3/avril/2012 - 19h14

les parents ne font plus leur travail il n'elevent plus leurs enfants avec le respect d'autrui et la morale!!

Portrait de deranged
3/avril/2012 - 18h40

"Ce surnom le stigmatise".. Bicounet il me fend le coeur...

Portrait de catijeg
3/avril/2012 - 17h49

T 'as pas tapé assez fort, François .

La prochaine fois , le bourre-pif direct .

Portrait de ptitfilou33
3/avril/2012 - 15h30

on va dire que c 'est pas de sa faute , que c'etais 1 garçon sans histoire , aimais de tous et qu'il a ete choqué et traumatisé par la baffe que Mr Bayrou lui as injustement donné !!! encore une victime de la société !! C' est bien , continuons a trouver des bonnes raisons ou à justifier les conneries que font les jeunes et on en fera un deuxieme mohamed merah !!!

Portrait de jack russel
3/avril/2012 - 14h06
jarod26 a écrit :
il a bien fait de le gifler alors, bravo bayrou :)

La seule action de Bayrou que j'ai admiré !
Fait d'une manière instinctive , simple , rapide et à propos .

Portrait de melquiasa
melquiasa (non vérifié)
3/avril/2012 - 13h37

Comme quoi c est inné chez lui!

Portrait de Malandrin
3/avril/2012 - 13h34

De la gifle aux coups de matraque c'est une forme de progrès dans l'échelle sociale !

Les plus vus