01/07/2009 16:51

Audiovisuel: Sarkozy se défend d'exercer un pouvoir absolu

Nicolas Sarkozy s'est défendu d'exercer un pouvoir absolu ou autoritaire depuis son élection en mai 2007 mais a revendiqué son droit à nommer directement les présidents de l'audiovisuel public, dans un entretien à paraître jeudi dans Le Nouvel Observateur.

Interrogé sur l'absence de "grandes réformes de libéralisation de la société" et le "recul des contre-pouvoirs", le chef de l'Etat a concédé que son bilan "est sans doute imparfait, dans ce domaine comme dans les autres", mais rappelé qu'il avait "supprimé la double-peine" et "supprimé la publicité à la télévision publique".

Il a également cité "la limitation à deux des mandats du président de la République", estimant que "cela fait progresser la démocratie", et "l'exception d'inconstitutionnalité", qualifiée de "progrès capital". Nicolas Sarkozy a également justifié la nomination directe des présidents de l'audiovisuel publique, auparavant dévolue au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

"L'Etat est actionnaire, l'Etat nomme. Est-ce tellement anormal ? Quant à Jean-Luc Hees (PDG de Radio France, ndlr), est-ce une mauvaise nomination ?", s'est-il interrogé dans l'hebdomadaire. Parmi les "avancées", le chef de l'Etat a également cité le fait que "désormais, le Parlement donne son avis sur les nominations".

"Le simple fait qu'il y ait enfin en France ce que les Anglo-Saxons appellent les +hearings+ change tout", a-t-il ajouté. "Je ne pourrais plus nommer aujourd'hui, comme l'avait fait François Mitterrand, mon directeur de cabinet à la tête d'EDF", a-t-il dit.

Dans l'entretien, le chef de l'Etat n'a pas fait mention de la polémique suscitée par la nomination de son secrétaire général adjoint François Pérol, en charge des questions économiques à l'Elysée, à la tête de l'ensemble Caisse d'Epargne-Banque populaire. A la suite de cette nomination, des associations et syndicats ont déposé plainte pour prise illégale d'intérêt.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nali
1/juillet/2009 - 22h24

Je rêve

Portrait de Lili6
1/juillet/2009 - 20h28

Quelle défense! Sarkozy a soutenu la télévision privé, et a enfoncé la télévision public, grâce à la suppression de la pub après 20 heure qui a conduit à une réduction du budget de France télévision. Et n'oublions pas la deuxième coupure de pub pour les chaines privés qui leurs à permis de remplir leur poches déjà bien remplies! Le but était d' avoir de la culture sur TF1, Secret Story peut être!

Portrait de vanesamra1
1/juillet/2009 - 19h36

y en a assez d etre pris pour des imbeciles et des moutons......... on ne fera pas passer des vessies pour des lanternes:x

Portrait de veronique62
1/juillet/2009 - 18h31

ah ah ah aha ha!!!!!!!!!!!:lol:

Portrait de kim46
1/juillet/2009 - 17h59

quel petit filou ce roi...berck..:mrgreen: :mrgreen:

Portrait de Symuli
1/juillet/2009 - 17h33

Pipo Pipo !!!!
Cool il a supprimer la publicité !!! Vraiment la réforme que l'on attendait le plus !!!! Il a crée la limitation a 2 mandats pour un président de la république. Cool, citer moi un seul président qui a été élu 3 fois de suite !!!
Il a augmenté son salaire d'une telle proportion que cela en ai indécent.
Et pour moi le comble c'est le soir de son élection " Je serai le président de tous les Français !! , a t'il dit en allant au Fouquet's." Perso avec ma paye je ne peux pas payer un Fouquet's à ma famille.:evil:

Les plus vus