23/03/2012 16:07

Swaziland: Le roi en a assez qu'on dise du mal de lui sur Facebook et Twitter

Le Swaziland ne veut plus que l'on dise du mal du roi Mswati III sur Facebook et Twitter et prépare une loi pour interdire les commentaires critiques, jugés déplacés par le pouvoir, a annoncé le ministre de la Justice Mgwagwa Gamedze vendredi.

"Nous allons sévir contre ceux qui écrivent de mauvaises choses sur le roi sur Twitter et Facebook. Nous voulons faire un exemple", a déclaré M. Gamedze au Sénat, en précisant que le gouvernement mettait la dernière main à un projet de loi.

Le roi Mswati III est confronté à une contestation croissante et à des manifestations publiques inédites depuis 2011, attisées par la crise financière qui a placé le royaume au bord de la faillite. On lui reproche notamment son train de vie dispendieux, alors que son peuple est touché de plein fouet par la crise et les restrictions.

Le ministre répondait à une question d'un sénateur, Thuli Msane, qui s'est plaint que les gens postent en permanence des commentaires négatifs sur le Swaziland et ses dirigeants sur les réseaux sociaux et réclament des mesures.

Etudiants et syndicats projettent d'organiser plusieurs manifestations dans les prochaines semaines, dont la première lundi pour dénoncer l'effondrement de l'enseignement supérieur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de theghost
24/mars/2012 - 09h03

Il y a comme un décallage temporel entre l'image et les termes facebook et twitter ;)

Portrait de Belanger
23/mars/2012 - 16h20

On comprend la colère populaire contre ce roi ... tout le PIB du pays est passé dans l'achat de ses costards.

Les plus vus