17/03/2012 13:03

Le Télégramme en édition unique en raison d'une grève sur les salaires

Le Télégramme a paru en édition unique sur toute sa zone de diffusion samedi, en raison d'une grève vendredi à l'appel d'une intersyndicale SNJ-CGT dans le cadre des négociations salariales annuelles. Selon Patrick Hernot, délégué syndical SNJ, la grève a été suivie à environ 80% par la rédaction et le personnel de fabrication, une mobilisation "aussi forte" que lors d'une première journée de grève une semaine auparavant.

La direction a contesté le chiffre de 80% de participation, mais n'a pas donné de chiffre. L'intersyndicale SNJ-CGT réclame que "la revalorisation des salaires se fasse au minimum sur la base de l'indexation sur le coût de la vie", a expliqué Patrick Hernot.

Pour l'instant, la direction propose "une hausse des salaires de 0,4 à 0,8%, alors que l'inflation s'est établie à 2,12% l'an passé", ainsi qu'une prime de "130 euros brut", selon M. Hernot.

"Nous avons posé un ultimatum à la direction leur demandant de faire parvenir une proposition d'ici lundi 16H00", a indiqué M. Hernot. La dernière réunion de négociation annuelle obligatoire sur les salaires est prévue mercredi.

Le Télégramme, diffusé dans le Finistère, les Côtes d'Armor et le Morbihan, compte 18 éditions locales et emploie quelque 550 salariés, dont 220 journalistes.

Dans un contexte de recul généralisé de la PQR, le journal basé à Morlaix (Finistère) a affiché en 2011 une diffusion en très légère hausse, à 211.167 exemplaires en moyenne par jour en semaine (+0,01%). Elle s'établissait à 206.363 en 2006, selon l'OJD.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de radio01
17/mars/2012 - 13h18

Dire que la Presse Quotidienne Régionale est en train de crever, une fois de plus la CGT va la tuer encore plus rapidement...