11/03/2012 12:44

Le studio de France Inter envahi en direct ce matin par des manifestants

Le studio de France Inter a été brièvement envahi dimanche matin par des manifestants anti-nucléaires qui ont fait irruption pendant l'émission de Stéphane Paoli.

Les manifestants, au moins un jeune homme et une jeune fille à l'écoute de l'antenne, se sont distinctement prononcés "pour l'arrêt du nucléaire" en ce jour anniversaire de la catastrophe de Fukushima au Japon. Le journaliste leur a vainement intimé de "sortir immédiatement du studio".

L'algarade a commencé vers 12h10 et a duré plusieurs minutes en direct.

"Ce sont de jeunes manifestants... On ne prend pas l'antenne comme ça", a expliqué Stéphane Paoli en comprenant qu'il était resté à l'antenne tout le temps. "Eh bien tout le monde est témoin de ce qui vient de se passer, c'est du direct. Fermons le ban", a-t-il conclu. L'opération n'a pas été revendiquée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Volques
11/mars/2012 - 18h08

Encore une opération idiote !

Portrait de radio01
11/mars/2012 - 13h42

Quelle honte, pour accéder aux locaux de France Inter, déjà entrer à l'accueil et ensuite monter dans les étages. Comment des manifestants puissent envahir une antenne en direct sans complicité en interne... Pour celles et ceux qui ont déjà mis les pieds dans une radio, sans volonté de qqs uns c'est impossible d'entrer dans un studio (E1, RTL, RMC... et peut être encore plus Inter)

Portrait de Belanger
11/mars/2012 - 12h55

Des QI de lombric manipulés par des trotskos. Les seconds sifflent, les premiers se pointent.

Un petit échauffement, faut pas perdre la main.

Rien de nouveau hormis que ça va fleurir ce printemps.

Les plus vus