09/03/2012 09:57

Free promet de mettre le paquet en 2012 pour développer ses infrastructures

Free, entré avec fracas en janvier sur le marché de la téléphonie mobile, a promis de mettre le paquet en 2012 pour développer ses infrastructures et faire "monter en puissance" un réseau qui utilise encore très largement celui d'Orange pour acheminer son trafic.

Deux mois quasiment après le lancement de l'offre Free Mobile, la maison mère, Iliad, continue d'entretenir le flou sur le nombre d'abonnés du nouvel opérateur, objet de toutes les spéculations.

Le directeur financier du groupe, Thomas Reynaud, a vanté "un immense succès commercial", mais renvoyé toute donnée chiffrée à la publication au mois de mai des résultats du premier trimestre.

Pour la première fois en revanche, alors que la polémique sur les capacités techniques de Free Mobile n'en finit plus d'agiter le secteur, Iliad a reconnu que le nouvel opérateur s'appuyait très largement sur le réseau d'Orange pour acheminer le trafic de ses clients.

Free Mobile s'est engagé à couvrir 27% de la population avec son propre réseau et, le temps de le développer, a signé un contrat d'itinérance avec l'opérateur historique pour les trois quarts restants. Or, Orange affirme depuis plusieurs semaines que plus de 90% du trafic de Free transite par lui.

"C'est un chiffre probablement proche de la vérité. Mais ce qui est important, c'est que l'itinérance est une mesure transitoire et qu'on a vocation à faire passer un maximum de notre trafic sur notre propre réseau", a déclaré Thomas Reynaud sur BFM Business.

Les investissements dans le réseau 3G de Free ont en partie plombé les résultats financiers 2011 d'Iliad, avec un bénéfice net amputé de 19%, à 251 millions d'euros. Pour autant, "ce sont des dépenses qui vont alimenter la croissance des années à venir, la priorité est de développer le réseau", a assuré M. Reynaud.

Manoeuvres de "dénigrement"

En 2012, Iliad prévoit de consacrer 250 millions à l'extension de ses infrastructures mobiles, contre 142 millions l'an passé et 20 millions en 2010.

L'objectif est d'"intensifier le déploiement, afin de disposer de 2.500 sites (antennes) équipés à fin 2012", contre les quelque 900 actuellement en service ou prêts à émettre, et sur un total de 6.000 que le groupe entend à terme installer.

"Notre réseau n'a aucun problème, il est en cours de déploiement, cela prend du temps, c'est une montée en puissance", a réaffirmé Thomas Reynaud à l'AFP. Il a dénoncé les manoeuvres de "certains concurrents", qui "dénigrent" l'arrivée d'un quatrième opérateur sur le marché, "après 20 ans d'oligopole".

"Le jalon des 27% (de couverture de la population) a été validé à deux reprises. On respecte 100% de nos engagements", a-t-il défendu.

La semaine dernière, l'Arcep, gendarme des télécoms, avait réaffirmé que Free Mobile "remplissait ses obligations réglementaires avec un taux de couverture de 28% de la population", au terme d'une nouvelle série de vérifications menées à la suite de semaines de controverses tous azimuts.

Parallèlement à ces nouveaux tests, le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a demandé des mesures complémentaires à l'Agence nationale des fréquences (ANFR), établissement sous sa tutelle.

Dans un rapport d'étape mardi, l'ANFR a indiqué que parmi les 423 antennes de Free qu'elle a contrôlé, 92% émettaient bien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Baygonvert31
10/mars/2012 - 10h22
Brainwashing a écrit :
Faudrait arrêter de faire de la pub à peine masquée pour cet opérateur de daube, fossoyeur de l'emploi dans le secteur télécom.

Fossoyeur de l'emploi dans les telecoms? Si bouygues orange et sfr licencient c'est peut être qu'ils n'ont pas anticiper correctement l'arrivée de leur nouveau concurrent et que ben du coup ça peut s'apparenter à une faute de gestion non?
C'est dingue en France c'est toujours de la faute des autres, on est pas capable de prendre ses responsabilités.

Portrait de Jp34
9/mars/2012 - 14h30

Pas un jour sans être emmerde par Free de toute façon les clients Free sont comme Jeanne d'arc et oui elle frit et elle a rien compris

Portrait de Techcenter68
9/mars/2012 - 13h22

Bonjour les membres…

Je suis peut-être un peu ignare en gestion financière mais un truc me parait bizarre avec Free Mobile…

On a lu partout que Free paye 1 000 000 000€ pour l’itinérance ORANGE…
On a également lu que Free veut 3 000 000 d’abonnés a ses offres 2€ et 20€ …

Donc la logique veut que les millions d’abo payent le milliard d’Euro à Orange …

Ce qui nous donne en cout par abonné : 1 000 000 000€ / 3 000 000 = 333.33€ par abonné par an. Soit 27.77€ par abonné par mois

Sachant que la plus grosse partie des abo sont sans doute à 2€ … c’est bizarre …
Pas de frais de fonctionnement ? Pas de personnel ? Pas d’entretient ? Pas d’installation d’antennes ?

Que se passera-t-il pour les abonnés Free s’ils se plantent ? Allons-nous perdre nos numéros ?

Tant de questions…

Portrait de Fougere
9/mars/2012 - 11h52

Sinon JMM tu en rêves la nuit de Free?

Portrait de larebelle11
9/mars/2012 - 10h57

la chose que free devrait améliorer c'est son service client et envoyer un technicien quand cela s'avère nécessaire et ne pas laisser ses clients dans la merde.

Les plus vus