26/02/2012 17:33

Deezer veut lever jusqu'à 100 millions d'euros pour s'étendre à l'étranger

Le site français Deezer veut lever entre 50 et 100 millions d'euros pour "élargir sa base d'actionnaires", une opération qui pourrait le valoriser jusqu'à 500 millions d'euros, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information des Echos.

Le PDG du site de musique en ligne ("streaming"), Axel Dauchez, est "actuellement en voyage" et ne souhaite faire "aucun commentaire" sur ce point, a-t-on indiqué chez Deezer.

Ce nouveau tour de table "ne s'adresse pas à ses actionnaires historiques mais plutôt à de nouveaux investisseurs extérieurs, et notamment anglo-saxons", a toutefois précisé cette source proche du dossier.

France Télécom, informé de cette opération en tant qu'actionnaire contrôlant 11% du capital de Deezer, "n'a donc aucune raison a priori de participer à ce tour de table et n'en a pas l'intention", selon cette source.

Il "accompagne l'évolution de Deezer mais n'a pas vocation ni même intérêt à devenir un actionnaire de référence". Car à ce stade, "le plus important pour Orange ce sont les retombées de l'accord commercial" de distribution qui le lie aussi à Deezer, selon la même source.

L'opérateur français n'a pour sa part fait "aucun commentaire".

Deux fonds français, ID Invest Parners et CM-CIC Capital, sont également actionnaires de Deezer.

Deezer, devenu rentable en 2011 est actuellement présent dans 25 pays, et cherche désormais, par cette levée de fonds qu'il espère boucler avant l'été, à financer son développement à l'International.

Il vise également à doubler ses effectifs de 100 à 200 personnes, selon Les Echos.

Lancé en 2007, Deezer permet d'écouter légalement de la musique en ligne (près de 15 millions de titres), avec une offre réduite gratuite ou une autre payante, illimitée et disponible sur mobile, les artistes étant rémunérés avec les revenus publicitaires.

Il revendique 20 millions d'utilisateurs, dont 1,5 million à son service payant Deezer Premium, selon son site Internet.

Le principal concurrent du site français sur le créneau du "streaming" est le suédois Spotify, qui vient de dépasser les 3 millions d'utilisateurs payants sur un total de plus de 15 millions d'utilisateurs. La dernière levée de fonds de Spotify l'an dernier le valorisait à 1 milliard de dollars.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DavidTouch
26/février/2012 - 18h57
Linoa a écrit :
Ils vont se faire arrêter par le FBI -_-

??

Portrait de Linoa
26/février/2012 - 18h22

Ils vont se faire arrêter par le FBI -_-

Les plus vus