23/02/2012 09:33

Des procureurs américains protestent contre les nouvelles règles de Google

Un regroupement de procureurs américains a appelé mercredi le géant de l'Internet Google à mettre un frein à ses projets de modifications de ses conditions de confidentialité.

La National Association of Attorneys General (Association nationale des procureurs) a écrit au Directeur général de Google, Larry Page, pour lui faire valoir que la nouvelle politique "semble envahir la vie privée des consommateurs" en échangeant des informations entre les différents services autrefois séparés, comme la messagerie Gmail ou le réseau social Google+.

Google avait expliqué fin janvier que ces nouvelles règles seront "plus simples et plus compréhensibles" que celles en vigueur actuellement et conduiront à "une utilisation intégrée et facile qui permettra plus de partages d'informations entre les produits pour lesquels les utilisateurs ont un compte Google".

"La nouvelle politique de confidentialité de Google est dérangeante pour plusieurs raisons", ont fait valoir les magistrats de près d'une quarantaine d'Etats et de territoires américains.

L'envoi de cette missive intervient le même jour que l'annonce par les autorités californiennes d'un accord avec les six principaux éditeurs de systèmes d'exploitation pour appareils portables, dont Apple, Google et Microsoft, pour fixer des règles garantissant la confidentialité des données.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus