21/02/2012 09:39

Blocage total entre la présidente des Molières et 29 théâtres parisiens

Trois mois après le retrait des plus importants théâtres privés parisiens de l'édition 2012 de la cérémonie des Molières, jugée dépassée, le blocage est total entre leurs directeurs et l'association des Molières, les deux camps s'invectivant à coups de communiqués.

"Quelles que soient les actuelles péripéties, nous maintenons notre objectif initial de refonder en profondeur (cette) manifestation, tant dans son contenu que dans son organisation, et rien ne saura nous faire dévier de ce chemin", ont assuré vendredi ces 29 directeurs de théâtres privés, sur un total d'une cinquantaine de salles à Paris.

Ils avaient annoncé le 29 novembre dernier être déterminés à boycotter la cérémonie qui récompense chaque année au printemps les professionnels du théâtre. Ils jugeaient nécessaire de "tourner la page des Molières" dans leur forme actuelle "pour refonder totalement le concept" et ajoutaient n'accorder "aucun crédit" à la direction actuelle pour mener à bien cette refondation.

En réponse, la présidente de l'association des Molières, Myriam de Colombi, n'a cessé d'assurer que la cérémonie aurait lieu au Théâtre des Folies Bergère à Paris le 1er avril bien que France Télévisions ait renoncé à retransmettre cette manifestation à cette date en l'absence de consensus de la profession.

Vendredi, Mme de Colombi a affirmé avoir reçu une proposition de Direct 8, la chaîne privée affirmant pour sa part qu'"à ce stade, rien n'était fait".

A ce jour, aucun engagement de financement n'a été pris concernant cette manifestation, selon diverses sources.

L'an dernier, France Télévisions avait engagé pour les Molières 165.000 euros, les théâtres privés 50.000 euros, de même que l'Etat, la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) 35.000 euros et la région Ile-de-France 10.000 euros.

Face au blocage actuel, les 29 directeurs des théâtres privés ont décidé de contacter "très prochainement" leurs "confrères du théâtre public afin de travailler sans retard à la conception d'une nouvelle manifestation de référence".

Ils affirment "pouvoir compter pour cela sur l'écoute attentive de France Télévisions, partenaire historique de la manifestation" qui met en avant, selon eux, "la nécessité que la profession se retrouve enfin unie sur un concept novateur, en phase avec notre époque".

Ces directeurs "ne représentent qu'eux-mêmes", selon la présidente des Molières. Ils "n'ont pas le droit de prendre en otage toute une profession", s'insurge-t-elle, jugeant cette attitude "totalitaire et despotique".

Elle accuse les 29 directeurs d'agir "pour des raisons commerciales" et "au profit des grandes salles et des théâtres privés" contre notamment le théâtre subventionné.

La présidente des Molières revendique le soutien de la profession, "sidérée par ce qui se passe" et se félicite qu'une pétition en faveur du maintien de la cérémonie ait reçu 800 signatures d'artistes.

Des artistes dont certains "découvrent qu'ils sont signataires d'une pétition +pro Molières+ (...) sans même avoir été contactés", répliquent les directeurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Programme TV

TF1
Ransom
21:00
(Série/Feuilleton)
La jeune fille du train
FRANCE 2
Boulevard du Palais
20:55
(Série/Feuilleton)
Les fantômes n'ont pas de mémoire
FRANCE 3
Des racines et des ailes
20:55
(Magazine)
Passion patrimoine : en Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal
CANAL +
Juillet août
21:00
(Film)
FRANCE 5
L'odyssée des félins
20:50
(Documentaire)
NT1
Les 30 histoires stupéfiantes
21:00
(Divertissement)
NRJ12
Altitude
20:55
(Téléfilm)
HD1
Vous êtes libre ?
21:00
(Téléfilm)
6TER
L'amour en 8 leçons
21:00
(Téléfilm)
CHERIE 25
Soeur Thérèse.com
20:55
(Série/Feuilleton)
Marché conclu
ARTE
Before Midnight
20:55
(Film)
NUMERO 23
L'infiltré
20:55
(Téléfilm)
PUBLIC SENAT - LCP AN
État de santé
21:15
(Magazine)
Phobies, peut-on vaincre ses peurs ?