11/05/2009 11:11

Condamné, Dailymotion blanchi en appel


0
Condamné en 2007 pour avoir diffusé sans autorisation le film "Joyeux Noël", Dailymotion a récemment été blanchi en appel, un arrêt inédit qui pourrait mettre fin aux querelles judiciaires engagées par l'industrie du cinéma contre la plate-forme vidéo.

"C'est la première fois qu'une cour d'appel confirme notre statut d'hébergeur. On pense avoir vraiment tourné la page" des batailles judiciaires, se réjouissait ce matin le directeur juridique de Dailymotion, un site qui revendique quelque 55 millions de visiteurs.

La fronde contre cette plateforme qui permet aux internautes de mettre en ligne des vidéos s'est de toute façon calmée depuis quelque temps, reconnaît Guiseppe de Martino, parlant d'une année entière sans assignation.

Le dossier tranché mercredi par la cour d'appel de Paris remonte à 2007. Constatant que Dailymotion diffusait le film "Joyeux Noël", sorti en salles fin 2005, le réalisateur Christian Carion, le producteur Nord-Ouest Production et distributeur UGC Images avaient assigné le site en contrefaçon. Comme dans de nombreuses autres décisions, le tribunal de grande instance de Paris avait, le 13 juillet 2007, reconnu à Dailymotion le statut de simple hébergeur, et non d'éditeur, responsable de ses contenus. En dépit de ce statut, le tribunal avait jugé le site coupable de contrefaçon et l'avait condamné à verser 23.000 euros de dommages et intérêts.

L'affaire avait fait grand bruit, l'industrie du cinéma se réjouissant de cette "grande première". Dailymotion de son côté avait fait appel. Dans un arrêt rendu mercredi, la 4e chambre de la cour d'appel de Paris a jugé elle aussi que Dailymotion ne pouvait en aucun cas être qualifié d'"éditeur". Pour le reste, elle a adopté une position radicalement différente.

Tout comme Dailymotion, la cour d'appel estime que la plate-forme s'est bien acquittée des obligations lui incombant : la mise en place de dispositifs d'information et d'alerte quant aux contenus illicites, le retrait immédiat du contenu litigieux et la conservation des données permettant d'identifier l'auteur de la mise en ligne. Déboutés, les demandeurs devront même verser 15.000 euros à Dailymotion pour la défrayer des frais de justice engagés.
Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de Emir44
Vote: 
0

Dire que du temps de Lefebure-Halliday, cette dernière avait réussi à faire condammer les hébergeurs pour un motif similaire.
Les temps changent et c'est tant mieux !


Top 15 des membres du jour

1
PseudoIlluZion - (27 commentaires)

2
Milie01 - (25 commentaires)

3
Kaelya75 - (24 commentaires)

4
dolphins - (24 commentaires)

5
Celya30 - (24 commentaires)

6
Eclipse - (21 commentaires)

7
Steph38 - (19 commentaires)

8
thierry_70 - (18 commentaires)

9
Soso87 - (18 commentaires)

10
Patrick83 - (17 commentaires)

11
pistouille - (14 commentaires)

12
Lilounette92 - (12 commentaires)

13
PtiGlaçon - (12 commentaires)

14
Caramella - (9 commentaires)

15
Koro - (3 commentaires)


Haut de la page