05/05/2009 11:40

RMC arrête les publicités pour les jeux en ligne

Il y a quelques temps, RMC annonçait qu'elle lançait une nouvelle émission intitulée "Les Paris de RMC" consacrée aux pronostics sportifs "en partenariat avec le site de jeux et de paris en ligne Unibet".

Or, le CSA soulignait que l'activité d'Unibet "était illégale en France dans l'état actuel de la législation" qui interdit notamment les loteries et les jeux de hasard, à l'exception de ceux organisés par l'Etat français (Française des Jeux, PMU). La publicité en faveur de ces activités est "également interdite" à ce jour, précisait le CSA. Ce dernier demandait à RMC de respecter la législation en vigueur.

RMC annonce aujourd'hui qu'elle suspend ses publicités
pour les jeux en ligne et demande à l'État de clarifier le traitement entre les Medias sur ce sujet dans un communiqué que voici :

"La radio RMC a écrit ce jour au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour l’informer de sa décision de suspendre, dès samedi prochain, le parrainage, par la société de jeux et de paris sportifs en ligne Unibet, de l’émission « Les paris RMC », dans l’attente des nécessaires clarifications du Gouvernement.

Il est aujourd’hui urgent de remédier à la discrimination frappant les médias audiovisuels et la presse écrite en matière de publicité pour les jeux en ligne, au bénéfice d’Internet.

"Dans ce dossier comme dans beaucoup d’autres, Internet fait l’objet d’une grande tolérance de la part des pouvoirs publics. C’est, à titre d’exemple, l’exonération de la taxe instituée pour financer la suppression de la publicité sur les antennes de France Télévisions. C’est, à titre d’exemple encore, la possibilité, laissée à Internet, de faire de la publicité en faveur de l’alcool.

Or, rien ne justifie cette tolérance, qui est contraire à la volonté du Gouvernement de ne pas faire d’Internet une zone de non-droit.

C’est pourquoi, RMC va demander au Gouvernement de réunir rapidement l’ensemble des professionnels des médias pour mettre fin à cette inégalité de traitement qui nuit à l’image comme à l’équilibre économique des médias audiovisuels et écrits, tant auprès du public que des annonceurs."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de thib
6/mai/2009 - 10h06

Je ne pense pas qu'ils la remettront car ils ont modifié pas mal d'horraire d'émission pour y mettre les "Paris d'RMC".

Et tout en étant fan de toute les émissions RMC, "De Quoi je me Mail" n'était pas - a mon gout - très synchro avec le reste de la programmation.

Portrait de Alek100dre
5/mai/2009 - 17h22

et la publicité pour les energydrink comme staps energy ?

Portrait de jeanalesi201
5/mai/2009 - 17h20

Bonjour a tous

J espéré que RMC ve remettre a l antenne l émission de "de quoi je ne mail"
qui est une magnifique émission
Cars , j adore cette émission et l animateur

bonne journée

Portrait de Tempix2
5/mai/2009 - 13h04

"Dans ce dossier comme dans beaucoup d’autres, Internet fait l’objet d’une grande tolérance de la part des pouvoirs publics. C’est, à titre d’exemple, l’exonération de la taxe instituée pour financer la suppression de la publicité sur les antennes de France Télévisions.

Mais bien sûr! Faut arrêter de niquer entre cousins sur le Rocher !:mrgreen:

Les plus vus