10/02/2012 15:06

Procès Ockrent contre Marianne: le tribunal correctionnel de Paris renvoie l'examen du dossier


0

Le tribunal correctionnel de Paris a renvoyé vendredi à une date ultérieure le procès de l'hebdomadaire Marianne, poursuivi en diffamation par Christine Ockrent, considérant qu'il ne pouvait entendre un des témoins, mis en examen dans un dossier connexe.
Le 16 décembre 2011, la 17e chambre avait pourtant examiné le dossier. Mme Ockrent avait une nouvelle fois "nié formellement" avoir mis en place un quelconque espionnage au sein de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF) et avait demandé la condamnation du journal pour l'avoir suggéré.
"Marianne a procédé à une entreprise de destruction personnelle pour des motifs obscurs", avait dit l'ancienne directrice générale déléguée de l'AEF.
"Lorsque j'ai découvert cet hebdomadaire mettant gravement en cause mon honneur et ma réputation personnelle et professionnelle, j'ai jugé qu'il fallait déclencher cette procédure", avait raconté la journaliste, témoignant avoir vécu "un an d'humiliation et de souffrance personnelles".
Après des mois de guerre avec le président de l'AEF, Alain de Pouzilhac, Mme Ockrent, directrice déléguée de l'AEF, avait claqué la porte en mai 2011, affirmant reprendre sa liberté pour se défendre.
Son ancienne collaboratrice, Candice Marchal, qui nie les faits, a depuis été mise en examen pour avoir "frauduleusement" accédé au serveur informatique de l'AEF. A également été mis en examen l'informaticien Thibault de Robert.
Or, le 16 décembre 2011, ce dernier avait été cité comme témoin par Marianne devant le tribunal.
Dans un jugement rendu vendredi, la 17e chambre a prononcé un "sursis à statuer", c'est-à-dire qu'elle a retardé sa décision sine die, en raison de "l'impossibilité actuelle pour Thibault de Robert" de déposer sous serment.
En effet, lorsqu'une personne est mise en examen, sa stratégie de défense l'autorise à mentir ou à cacher certaines choses à la justice, alors qu'un individu qui témoigne sous serment devant un tribunal doit dire la vérité sous peine de parjure.
Tant que M. de Robert sera mis en examen, le tribunal ne rendra donc pas de décision dans le dossier de diffamation visant Marianne.

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Programme TV

FRANCE 3
L'île aux femmes
20:55
(Téléfilm)
CANAL +
Demolition
21:00
(Film)
FRANCE 5
Tampon, notre ennemi intime
20:50
(Documentaire)
M6
Maison à vendre
21:00
(Magazine)
Nathalie/Chekib et Halem
W9
Marvel : les agents du S.H.I.E.L.D
21:00
(Série/Feuilleton)
TMC
Profilage
20:55
(Série/Feuilleton)
La chasse
HD1
Le Marginal
20:55
(Film)

Top 15 des membres du jour

1
Gallus - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (60 commentaires)

4
Milie01 - (56 commentaires)

5
Soso87 - (42 commentaires)

6
Kaelya75 - (42 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
Steph38 - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Cyrius - (26 commentaires)

11
Magnoliadu33 - (24 commentaires)

12
dolphins - (21 commentaires)

13
PtiGlaçon - (19 commentaires)

14
Forever - (19 commentaires)

15
Celya30 - (18 commentaires)


Haut de la page