08/02/2012 15:49

Morandini Zap: Michel est victime du "locked-in syndrome" depuis son AVC en 2008

Depuis son AVC en 2008, Michel est totalement conscient mais il ne peut ni parler, ni bouger aucune partie de son corps. Le patient souhaite que les médecins arrêtent les traitements qui le maintiennent artificiellement en vie.

Depuis trois ans, Catherine, la femme de Michel, et ses proches sont à ses côtés.

 

Regardez

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pedalada
8/février/2012 - 21h19

La liberte c est d avoir le choix, c est pourquoi on doit pouvoir choisir de vivre ou de mourir.
Avec soi meme.
C est comme ca.

Portrait de Obbok
8/février/2012 - 18h31
liberty a écrit :
Vous ne pouvez pas savoir à quel point je partage votre avis !!!

vous confondez tout et n'importe quoi, à savoir le fait d'assassiner une personne, ce que vous réclamez au nom de l'eugénisme et qui est (jusqu'à quand ?) interdit en France, et l'arrêt des thérapeutiques actives, qui est parfaitement LEGAL en France et auquel a droit Michel (par exemple, rien n'interdit d'arrêter des médicaments qui le "maintiennent artificiellement' en vie)

Portrait de Nacmacfingle
8/février/2012 - 16h25

Duky, tu sais le site ne choisis pas les pubs qui passent hein, tout ça est fait automatiquement soit à partir de ton profil établi à partir de tes cookies, soit à partir d'étude de marché sur le profil des visiteurs du site.

Perso j'ai eu une pub pour volkswagen, donc bon...

Les plus vus