07/02/2012 12:30

Temps de parole: Le FN, en colère, écrit à France Télévisions et à TF1

Bruno Bilde, le directeur de la communication de la campagne de Marine Le Pen, a envoyé un courrier à Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions, et à Nonce Paolini, le président de TF1, afin de leur rappeler les règles du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel concernant le temps de parole des candidats à l'élection présidentielle. 

Voici la lettre de Bruno Bilde adressée à France Télévisions

"Monsieur le Président,

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a rendu publique la répartition du temps de parole entre les différents candidats à l’élection présidentielle du 1er au 27 janvier 2012. Comme vous le savez, nous sommes dans la période dite de l’équité.

Marine Le Pen recueille environ 20% des intentions de vote. Or pendant cette période, selon les relevés du CSA, sur France 2 elle n’a bénéficié que de 2,64% du temps consacré à l’élection présidentielle dans les émissions d’information, sur France 3 de 7,80%, sur France 5 de 0,08%, et sur France Ô de 5,74%.

En revanche, sur France 2, la part de François Hollande a été de 39,05%, et celle de Nicolas Sarkozy, en tant que potentiel candidat, de 22,90%. Un même traitement discriminatoire a été constaté par la haute autorité pour les autres chaînes du groupe France Télévisions. Il en est de même pour les émissions de programme, où il tend vers l’infini sur France 2, puisque Marine Le Pen est à 0,00%, quand François Bayrou est à 31,58%.

Cette disparité entre les quatre candidats, qui ont aujourd’hui la plus grande audience parmi nos concitoyens est contraire à la loi.

Toutefois, comme le précise le CSA, les chaînes ont jusqu’au 19 mars pour respecter l’équité. J’espère que d’ici cette date l’équilibre sera non seulement rétabli, mais aussi rattrapé entre Marine Le Pen et les autres candidats. En outre, il ne faudrait pas oublier que Marine Le Pen est entourée d’une équipe de campagne, de sept porte-parole, sans compter la direction du Front National qu’elle préside.

Je vous demande de bien vouloir respecter les recommandations du CSA dans les prochaines semaines.

Je vous prie d’agréer, Monsieur Le Président, l’expression de ma considération distinguée". 

Voici la lettre de Bruno Bilde adressée à TF1

"Monsieur le Président,

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a rendu publique la répartition du temps de parole entre les différents candidats à l’élection présidentielle du 1er au 27 janvier 2012. Comme vous le savez, nous sommes dans la période dite de l’équité.

Marine Le Pen recueille environ 20% des intentions de vote. Or, pendant cette période, selon les relevés du CSA, elle n’a bénéficié que de 4,24% du temps consacré par TF1 à l’élection présidentielle. En revanche, la part de François Hollande a été de 24, 44%, et celle de Nicolas Sarkozy, en tant que potentiel candidat, de 29,74%. Cette disparité dans le traitement des trois candidats, qui ont aujourd’hui la plus grande audience parmi nos concitoyens est contraire à la loi.

Toutefois, comme le précise le CSA, les chaînes ont jusqu’au 19 mars pour respecter l’équité. J’espère que d’ici cette date l’équilibre sera non seulement rétabli, mais aussi rattrapé entre Marine Le Pen et les autres candidats. En outre, il ne faudrait pas oublier que Marine Le Pen est entourée d’une équipe de campagne, de sept porte-parole, sans compter la direction du Front National qu’elle préside.

Je vous demande de bien vouloir respecter les recommandations du CSA dans les prochaines semaines.

Je vous prie d’agréer, Monsieur Le Président, l’expression de ma considération distinguée."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tivi jh
7/février/2012 - 17h42

Oui c est vrai que sont programme n'est pas du tout au point, y ont toujours des solutions qui se dirige vers l'extrème.

Portrait de cece49650
7/février/2012 - 16h59

quand on vois toutes les conneries que disent les autres candidats pour les élections moi je dit c'est elle l'a mieux au moins elle dit la vérité. Elle parle bien, a un tres bon programm, ne fait aucune promesse mais fait du concrés ce que tout les autres aurez du faire depuis des années. Elle est pour le peuple français. Il et naintenant tant au français d'ouvrir grand les yeux.

Portrait de david08
7/février/2012 - 15h29

En voyant que dans médias, près de 80% des "clahs" politiques impliquent un membre du FN (sur ce blog le % augmente même), je me suis interrogé. Avec en tête deux points de vue possibles: 1. Si ce sont les médias qui voulaient nuire à Marine Le Pen, pourquoi l'inviter, pourquoi en parler, pourquoi l'alimenter? 2. Si c'est une volonté de Marine Le Pen, ne craindrait-elle pas de passer pour arrogante ou haineuse? J'ai cherché et j'ai trouvé un élément de réponse. J'ai notamment vu une vidéo dans laquelle un des bras droits de Marine Le Pen, son directeur de campagne lors de son accession à la présidence du parti, Monsieur Dominique Martin s'exprimer devant des militants FN... Il y explique comment il faut "être démagogique" et "faire parler, provoquer des incidents, provoquer des bousculades"... ll pense que l'électeur est un "client électeur Coca-Cola", qu'il faut se montrer dans les journaux, les radios ou les télés, peu importe la manière pour se crédibiliser... Et il faut maximum 1 minute 30 de dialogue entre un militant pour convaincre un électeur. Je pense qu'il a tout compris... La société actuelle va pousser à cette caricature, à ce merchandising politique, à la course à celui qui va le plus promettre. Le FN a un temps d'avance sur les autres qui vont s'y mettre prochainement et ainsi faire baisser la cote de Marine Le Pen... C'est ma thèse, elle vaut ce qu'elle vaut mais les boss du FN pensent comme moi ...

Portrait de zebulon133
7/février/2012 - 13h39

En restant factuel : cette représentante d'un parti politique se doit d'avoir son quota de temps de parole. Qu'importe si elle ne plait pas, telle est notre démocratie je vous le rappelle.......

Les plus vus